La région en bref

Des étudiants de La Tuque en France (Photo d'archives)

Agrandir

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des étudiants de La Tuque en France

Après avoir reçu des stagiaires français au printemps 2015, l'École forestière de La Tuque a décidé de mettre en place un programme local de formation en développement personnel et social pour permettre à six élèves de la formation générale aux adultes de faire, à leur tour, un séjour d'intégration socioprofessionnelle en France au printemps 2017.

Le but du projet est d'abord de favoriser la persévérance scolaire des participants. Le cours vise à mettre l'étudiant en contact avec une autre culture, tout en lui permettant d'acquérir et de développer des compétences essentielles à l'employabilité, telles que l'attitude, l'autonomie et la rigueur, la capacité d'adaptation et d'intégration, la communication, le sens des responsabilités et le travail d'équipe.

«De plus, les élèves pourront être fiers d'avoir participé au rayonnement de l'institution à l'étranger d'autant plus que, au cours de l'année scolaire 2016-2017, l'École forestière de La Tuque fêtera ses 50 ans», a souligné l'enseignante Véronique Saint-Gelais.

Lors du séjour en France, les élèves seront mis en contact avec le marché du travail français par des stages d'intégration socioprofessionnelle à la fois pour valider des intérêts professionnels et pour comparer les tâches des métiers québécois et français.

L'École forestière de La Tuque accompagne les élèves dans la recherche de financement. C'est pourquoi l'École forestière de La Tuque tiendra une vente de biens dans ses locaux le samedi 10 décembre prochain. Les profits serviront à assumer en partie certains frais des jeunes à destination.

Travaux à l'île Saint-Quentin

Des travaux visant à couper et élaguer des arbres se tiendront au cours des prochains jours au parc de l'île Saint-Quentin. Des spécialistes procéderont à la coupe de 42 arbres morts ou en fin de vie, et à l'élagage de 75 autres arbres situés près des stationnements et des infrastructures empruntées par les utilisateurs. D'autres arbres en milieu humide seront aussi coupés dès que le gel sera installé.

Par ailleurs, la passerelle sera fermée aux utilisateurs tant que la coupe de ces arbres en milieu humide n'aura pas été effectuée et ce, pour la sécurité des usagers.

Un plan de reboisement sera réalisé au printemps.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer