Léger surplus anticipé à La Tuque

La Ville de La Tuque devrait continuer d'investir... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

La Ville de La Tuque devrait continuer d'investir dans le tourisme, qui est devenu un moteur économique important, en 2017.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) La Ville de La Tuque se dirige vers un léger surplus de 10 000 $ selon le rapport du maire sur la situation financière déposé lors de l'assemblée du conseil d'agglomération, mardi soir.

Le maire Normand Beaudoin en a également profité pour divulguer les grandes orientations de 2017. «L'analyse préliminaire des revenus et des charges anticipées au 31 décembre 2016 nous permet d'envisager une augmentation des réserves totalisant environ 250 000 $ et un léger surplus de fonctionnement estimé à 10 000 $ en 2016», a souligné le maire dans son rapport.

Ce dernier a également mentionné que la Municipalité avait un surplus non affecté de 1,65 M$ qui pourrait servir en cas de coups durs et qui donne un coussin sécuritaire en cas de dépenses urgentes imprévues.

Normand Beaudoin est également revenu sur l'année 2016 qui tire à sa fin. Une année qui se caractérise selon lui par une nouvelle approche citoyenne. «Nos consultations nous ont guidés dans nos choix budgétaires 2016 et dans nos opérations quotidiennes pendant toute la dernière année», a-t-il souligné.

Il a également parlé des dossiers économiques qui ont progressé depuis le début de l'année. Normand Beaudoin a parlé du projet de résidence pour aînés des Bâtisseurs, du projet de fibre optique de Sogetel, de la minicentrale Manouane Sipi et de la bioraffinerie.

Les grands principes qui guideront le conseil municipal dans l'élaboration du budget 2017 ont également été présentés dans le rapport.

«L'année 2017 se poursuivra sous le signe du développement économique et de la rigueur budgétaire. Un contrôle serré des dépenses, une gestion rigoureuse de notre flotte de véhicules et de nos bâtiments, la réduction de la masse salariale grâce aux départs à la retraite et le développement de nouvelles sources de revenus seront au coeur des préoccupations budgétaires en 2017.»

Le maire promet également de continuer d'investir dans le tourisme qui est devenu un moteur économique important pour sa ville après l'industrie forestière et les efforts de diversification économique, notamment avec la biomasse.

Pour ce qui est du plan triennal d'immobilisations 2017-2018-2019, la Ville va prioriser «les services de base d'une municipalité soit, la voirie, avec une hausse de budget en pavage et en investissement dans le réseau d'égout et d'aqueduc».

«Tous les investissements majeurs de mise à niveau de nos infrastructures municipales ont été réalisés. Notre ville est maintenant rénovée pour les 30 prochaines années. [...] Nos deux projets majeurs sont le réseau d'égout de Parent et la conduite d'amenée en eau brute du lac Wayagamak pour desservir le milieu urbain», a-t-il fait savoir.

La Ville de La Tuque se dirige vers un léger... (Audrey Tremblay, Le Nouvelliste) - image 2.0

Agrandir

Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Soirée de consultation sur le budget à La Tuque

Les citoyens de La Tuque ont pu donner leur opinion en vue du prochain budget municipal, mercredi soir, lors d'une consultation citoyenne. Quelques dizaines de personnes ont répondu à l'appel.

Il a été question des enjeux, des données financières, du résultat des dernières consultations...

La Ville a également avancé des éléments de réflexion en plus de répondre aux questions et de prendre les commentaires des citoyens. La rencontre a également été diffusée à la télévision communautaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer