Soupir de soulagement à l'Oeuvre de la soupe

Roger Jeffrey, président de l'Oeuvre de la soupe,... (Audrey Tremblay, Le Nouvelliste)

Agrandir

Roger Jeffrey, président de l'Oeuvre de la soupe, Pierre-Olivier Lussier, directeur des communications et des relations publiques du Groupe Remabec, et Yvon Gingras, vice-président de l'Oeuvre de la soupe.

Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) «Nos difficultés sont pour l'instant chose du passé». C'est dans ces mots que le président de l'Oeuvre de la soupe à La Tuque, Roger Jeffrey, a annoncé un important don du Groupe Remabec qui permettra à l'organisme de finir l'année en paix.

Les dirigeants de l'Oeuvre de la soupe avaient lancé un cri du coeur en mars dernier. L'argent commençait à se faire rare et on songeait depuis un moment à diminuer les services à trois jours par semaine pour arriver.

L'Oeuvre de la soupe sert plus d'une centaine de repas chauds quotidiennement à une clientèle dans le besoin. Les dirigeants prévoient servir entre 22 et 23 000 repas cette année seulement, une augmentation considérable.

«Diverses contraintes et obligations ont fait que cette année, notre capital initial a fondu comme neige au soleil. Le conseil d'administration a dû tricoter pour maintenir le service que nous offrons actuellement, service qui, je vous le rappelle, est quand même minime», a expliqué Roger Jeffrey, président de l'Oeuvre de la soupe.

Leur appel à l'aide a été entendu par la population, mais également par des entreprises, notamment le Groupe Remabec. Les dirigeants se sont mobilisés dès qu'ils ont appris que la situation était alarmante.

«C'est inacceptable qu'un organisme comme celui-là soit dans une situation aussi précaire. Remabec a le souci de participer au développement social et économique des communautés où l'entreprise est présente. On a rapidement contacté l'organisation pour les aider de façon relativement importante pour qu'il puisse faire un bon bout de chemin», a fait savoir Pierre-Olivier Lussier, directeur des communications et des relations publiques du Groupe Remabec.

Ce dernier n'a pas voulu dévoiler le montant du don qui a été remis à l'organisme. On sait toutefois qu'il permettra à l'Oeuvre de la soupe de servir des repas aux gens dans le besoin pour le reste de l'année.

«L'important aujourd'hui, ce n'est pas le montant. L'important, c'était de leur venir en aide. On ne veut pas fixer de barre pour les autres. [...] On veut inciter les autres entreprises du milieu latuquois et de la Mauricie à appuyer, comme le groupe Remabec, pour assurer une pérennité des services», a souligné M. Lussier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer