Club nautique Latuquois: tenue de registre à la fin de mars

Le Club nautique Latuquois.... (Audrey Tremblay, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le Club nautique Latuquois.

Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Le conseil de ville de La Tuque a adopté, mardi soir, le projet final de résolution concernant l'aménagement d'une nouvelle rampe de mise à l'eau et la bonification de l'offre de service à la marina du Club nautique Latuquois. Par ailleurs, il y aura une tenue de registre sur ce projet le 31 mars.

«On a reçu le nombre de demandes requises pour qu'il y ait un registre sur ce projet particulier. Il fallait recevoir 12 demandes du 24 février au 3 mars», a souligné le greffier de la Ville, Jean-Sébastien Poirier.

La Ville a reçu 14 demandes durant la période prévue à cet effet. Il y aura donc une tenue de registre à l'hôtel de ville le 31 mars, de 9 h à 19 h, afin de permettre aux opposants d'exiger un scrutin référendaire.

Il faudra 39 signatures au registre pour demander le scrutin référendaire. Les citoyens d'une seule zone sont qualifiés, soit celle directement touchée par le projet du Club nautique Latuquois.

«Il s'agit de la zone R-707, il s'agit de la Terrasse Saint-Maurice. C'est la seule zone qui a fait la demande d'un registre, alors ça va s'appliquer seulement à ces gens-là», a expliqué le greffier.

S'il devait y avoir un scrutin référendaire, il serait, selon les règlements des projets particuliers, aux frais du promoteur.

Rappelons que le projet initial présenté par le Club nautique Latuquois a été épuré après l'assemblée de consultation. Les citoyens avaient fait entendre leurs préoccupations.

Pour aller de l'avant, les promoteurs devront s'engager à respecter une vingtaine de conditions émises par la Ville.

Le Club devra, entre autres, faire un dépôt de 35 000 $ à Ville de La Tuque pour garantir l'exécution des travaux. Il devra assumer les travaux de démantèlement de la rampe de mise à l'eau située du côté nord de la rivière Bostonnais et la remise en état du terrain.

Le Club devra signer un bail de location pour le terrain et conclure une entente de gestion de la marina avec la Ville. La rampe de mise à l'eau devra demeurer accessible à l'ensemble du public. Aucun feu ne sera permis sur le terrain et aucun chapiteau ne pourra être érigé sur le site.

Les dirigeants de la marina devront garantir le libre accès à la mise à l'eau pour les petites embarcations nautiques non motorisées. Ils devront aussi aménager une allée d'accès à double sens.

De plus, aucune activité sur le site de la marina et dans le bâtiment d'accueil ne sera autorisée entre 23 h et 6 h.

Le Club nautique devra aussi céder à la Ville de La Tuque l'ensemble des infrastructures et équipements reliés à la marina advenant la cessation ou l'abandon des opérations.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer