Martin Dubé, nouveau diacre

Martin Dubé a été ordonné diacre à 48... (Audrey Tremblay)

Agrandir

Martin Dubé a été ordonné diacre à 48 ans.

Audrey Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Un nouveau visage s'est installé dans la communauté latuquoise. Le 18 octobre dernier, Martin Dubé, a été ordonné diacre. À 48 ans, il est devenu le plus jeune diacre permanent à La Tuque.

«Un diacre c'est une personne qui s'engage pour aider aux besoins de sa communauté... C'est un travail autant au niveau des jeunes que des personnes âgées. [...] On comprend les gens, je suis un père de famille, je vois les difficultés, je suis travailleur... C'est de voir de quelle façon les gens peuvent trouver une spiritualité, un sens à leur vie pour être plus heureux», lance M. Dubé.

Toutefois, avant d'être diacre, Martin Dubé a eu tout un chemin à parcourir. Son cheminement a débuté avec des études universitaires en théologie.

«C'est, entre autres, pour être capable de parler de Jésus, de la bible, et du sens que ça peut avoir dans la vie d'aujourd'hui. Comment ç'a commencé et où ça nous mène. J'ai eu 45 heures de cours sur Marie par exemple. Si on me demande de parler de Marie, maintenant, je peux en parler beaucoup. J'ai eu 45 heures de cours sur la famille aussi. Ce sont des cours autant anthropologique que biblique», explique-t-il.

L'homme originaire de la grande région de Montréal a également complété un certificat en accompagnement spirituel. «J'ai travaillé la tête, mais aussi le coeur. Ce certificat-là, c'est de travailler nos faiblesses d'humains pour ne pas que ça nuise aux autres», souligne M. Dubé.

Le nouveau diacre fait d'ailleurs déjà de l'accompagnement spirituel dans la communauté du Haut Saint-Maurice. Martin Dubé et sa famille ont choisi La Tuque il y a deux ans après avoir vécu la vie folle et effrénée des grandes villes. Un choix de famille, mais également un choix de vie.

«La nature fait partie de notre vie. On voulait trouver un endroit plus petit où les relations humaines étaient importantes, où l'aspect social était fort, où les gens étaient accueillants», explique le père de 3 garçons âgés entre 13 et 19 ans.

Le comptable de 48 ans complète donc l'équipe du prêtre Marc Lahaie en Haute-Mauricie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer