Des logements pour retraités sur le terrain de l'église Marie-Médiatrice?

L'église Marie-Médiatrice pourrait disparaître pour faire place à... (Audrey Tremblay)

Agrandir

L'église Marie-Médiatrice pourrait disparaître pour faire place à des logements pour personnes retraitées.

Audrey Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Le dossier de l'avenir de l'église Marie-Médiatrice a pris un nouveau tournant, mardi soir, à La Tuque. Une entreprise privée souhaite y construire un important projet de logements neufs pour personnes retraitées sur le site une fois que les bâtiments auront été démolis.

Les élus de la Ville ont adopté une résolution autorisant la signature d'une offre d'achat de 290 000 $ pour l'église. L'offre d'achat est toutefois conditionnelle à la réalisation du projet «Les résidences des Bâtisseurs».

«Il s'agit d'une excellente nouvelle pour La Tuque, même si nous sommes encore loin de la coupe aux lèvres, car le projet doit traverser plusieurs étapes avant que nous soyons en mesure de savoir s'il se réalisera ou non», a mentionné le maire de La Tuque, Normand Beaudoin.

Ce dernier assure que les promoteurs sont des gens sérieux qui possèdent déjà plusieurs édifices semblables dans la province. Les promoteurs seraient prêts à investir plusieurs millions de dollars pour la réalisation de ce projet.

Le maire a aussi  tenu à rassurer les organismes communautaires qui utilisent des locaux à l'église et au presbytère. La municipalité apportera son soutien à la Fabrique Saint-Martin-de-Tours qui s'assurera de les déménager.

Le conseil municipal a également adopté une résolution pour répondre à la demande de projet particulier de construction, de modification ou d'occupation d'un immeuble déposée par le promoteur. Le projet comporte des éléments qui exigent une dérogation. 

Une soirée de consultation publique aura lieu le mercredi 2 décembre, à 19 h, au centre social dans le cadre de cette procédure. Les promoteurs seront sur place pour présenter leur projet.

Ce n'est qu'une fois que la procédure sera complétée que la Ville de La Tuque procédera à l'achat du terrain, de l'église et du presbytère auprès de la Fabrique Saint-Martin-de-Tours. Si tout va bien, cette démarche sera complétée en mars 2016. 

«Il y a un besoin à La Tuque pour ce type de logements et c'est un projet qui va nous permettre de garder nos retraités chez nous. La population est gagnante, car elle va profiter de nouveaux services. La municipalité est gagnante, parce qu'elle va bénéficier des retombées d'un investissement majeur et d'une nouvelle construction. La Fabrique est gagnante, parce qu'elle n'aura plus à supporter une deuxième église.» 

«Nous sommes conscients que si le projet se réalise, nous allons tourner une page importante de l'histoire de La Tuque. [...] Il s'agit d'un projet important pour notre ville, j'espère que tous les citoyens seront derrière nous pour qu'il se réalise», a ajouté M. Beaudoin.

Rappelons que ce projet est l'aboutissement d'une longue réflexion sur l'avenir des églises latuquoises. Après plusieurs consultations publiques qui ont eu lieu l'an dernier, le choix de trouver une nouvelle vocation au site de l'église Marie-Médiatrice a fait consensus dans la population. L'immeuble est à vendre depuis huit ans.

«Il s'agit d'une très bonne nouvelle pour notre collectivité. Nous ne sommes qu'au début du processus, mais nous sommes très optimistes et nous croyons que, ensemble, nous pourrons le mener à terme», a affirmé le président du conseil de la Fabrique Saint-Martin-de-Tours, Claude Jacob.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer