La fin des travaux prévue à l'automne 2017 au palais de justice de La Tuque

On voit sur la photo l'étroit corridor du... (Photo: Audrey Tremblay, Le Nouvelliste)

Agrandir

On voit sur la photo l'étroit corridor du palais de justice de La Tuque où doivent circuler avocats, juges, accusés, témoins et victimes.

Photo: Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste

(La Tuque) Il n'y a pas de fumée sans feu. Le ministère de la Justice a confirmé au Nouvelliste que le projet visant à modifier le palais de justice de La Tuque faisait partie des priorités.

«L'idée, c'est de répondre aux besoins que vous avez identifiés dans votre article», souligne Paul-Jean Charest, conseiller en communication au ministère de la Justice.

Le Nouvelliste a, en effet, publié vendredi des témoignages de certains avocats qui faisaient état du manque flagrant de sécurité et de confidentialité au palais de justice de La Tuque.

«Ce projet-là qui a été priorisé va notamment comprendre des ajouts de salles d'entrevues pour que les avocats puissent rencontrer leurs clients et il est aussi prévu qu'il y ait un escalier dédié pour l'accès des détenus», a confirmé le conseiller en communication au ministère de la Justice.

Le projet est en partenariat avec la Société québécoise des infrastructures (SQI), le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) et le ministère de la Sécurité publique.

En date d'aujourd'hui, le projet est à l'étape de l'analyse avec la SQI et selon l'échéancier fourni au ministère par la SQI, la livraison des travaux est prévue à l'automne 2017.

Impossible toutefois de savoir quand pourraient commencer les travaux puisque le projet est toujours à la phase d'analyse.

Rappelons que mardi soir, lors de l'assemblée du conseil municipal de La Tuque, les élus ont adopté une modification du règlement de zonage. Le carrefour La Tuque a déposé une demande de modification qui consiste à agrandir la zone commerciale afin de permettre l'aménagement d'un accès extérieur (stationnement et escalier) au côté nord de l'établissement.

En assemblée, les élus ont précisé que le ministère de la Justice envisageait le déménagement du palais de justice dans l'ancienne salle de quilles située du côté nord du Carrefour La Tuque. On a aussi expliqué que le stationnement et l'escalier serviront uniquement à la magistrature et au service carcéral et sera complètement clôturé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer