Des travaux dans l'air au palais de justice de La Tuque?

On voit sur la photo l'étroit corridor du... (Photo: Audrey Tremblay, Le Nouvelliste)

Agrandir

On voit sur la photo l'étroit corridor du palais de justice de La Tuque où doivent circuler avocats, juges, accusés, témoins et victimes.

Photo: Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste

(La Tuque) Les problèmes du palais de justice de La Tuque ne datent pas d'hier. Ils ont souvent été décriés et le gouvernement a, à quelques reprises, évalué la possibilité d'un réaménagement. Ce fut le cas en 2011, mais les démarches n'ont pas abouti. Selon nos informations, des plans avaient même été faits.

En 2012, le juge Richard Poudrier avait dénoncé qu'il n'existait aucun accès direct au palais de justice. Il avait mentionné à ce moment qu'il était anormal qu'il ait à passer devant tout le monde dans les corridors, dont certaines personnes à qui il devait donner un jugement. Il avait à ce moment été interpellé par la fille d'une accusée.

Il avait également déploré qu'aucun correctif n'ait été apporté alors qu'à plusieurs reprises on avait annoncé une meilleure configuration.

En 2005, le juge Jacques Trudel s'était adressé au public de la salle d'audience dans un discours où il avait fortement insisté pour que le ministère de la Justice et le ministère de la Sécurité publique mettent en place, dans les meilleurs délais, des mesures correctrices pour les lacunes constatées en matière de sécurité.

Des travaux dans l'air?

Du côté du ministère de la Justice, on n'était pas en mesure de commenter le dossier pour l'instant. Toutefois les rumeurs vont bon train à La Tuque concernant d'éventuels travaux. Mardi soir, lors de l'assemblée du conseil de ville de La Tuque, les élus ont adopté une modification du règlement de zonage.

Le carrefour La Tuque a déposé une demande de modification. Cette dernière consiste à agrandir la zone commerciale afin de permettre l'aménagement d'un accès extérieur (stationnement et escalier) au côté nord de l'établissement.

En assemblée, les élus ont précisé que le ministère de la Justice envisageait le déménagement du palais de justice dans l'ancienne salle de quilles située du côté nord du Carrefour La Tuque. On a aussi expliqué que le stationnement et l'escalier serviront uniquement à la magistrature et au service carcéral et sera complètement clôturé.

«Il y aura une assemblée publique de consultation le 1er octobre prochain pour expliquer en quoi consiste cette modification de zonage et permettre aux gens de mieux connaître le projet», a souligné le greffier de la Ville deLa Tuque, Jean-Sébastien Poirier.

D'ailleurs au Carrefour La Tuque, on confirme que des négociations sont en cours, mais que cette modification a été demandée afin d'être prêt à toute éventualité.

«Vous êtes certainement au courant que le palais de justice a certains problèmes de sécurité. Ils parlent d'amélioration, soit d'agrandissement, soit de relocalisation. On regarde toutes les possibilités. [...] Ce n'est pas fait, mais si jamais ça arrive on aura le dézonage», a mentionné Sylvain Dufour, le gestionnaire du Carrefour.

«Ça fait 18 ans que je suis ici, on a toujours discuté pour voir les possibilités à long terme, mais ç'a toujours été lettre morte. Cependant, je crois qu'ils sont très motivés à faire les modifications. C'est eux qui décident au final», a-t-il ajouté.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer