Un canot d'écorce aux gagnants de la compétition au lac Saint-Louis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste

(La Tuque) La Classique internationale de canots de la Mauricie a annoncé une nouvelle collaboration avec le Centre d'amitié autochtone de La Tuque et l'ajout d'un spectacle à son calendrier des événements culturels entourant la compétition sportive.

Partenaire de l'événement depuis deux ans, le Centre d'amitié autochtone de La Tuque remettra cette année un canot d'écorce aux gagnants de la compétition de sprint C2 au lac Saint-Louis à La Tuque. Ce canot a été entièrement conçu par monsieur Armand Petiquay, un artisan de la communauté autochtone de Wemotaci.

Pour le président de la Classique internationale de canots de la Mauricie, Stéphane Boileau, cet engagement du Centre d'amitié autochtone de La Tuque «constitue une preuve tangible que la vision insufflée par la nouvelle équipe de la Classique se consolide autour de la volonté de concerter et de rassembler tous les partenaires de l'événement. À ce titre, la participation des Premières Nations est fondamentale».

Il faut également noter que le départ de la compétition de Rabaska (R9) sera donné par le grand chef de la communauté atikamekw, Constant Awashish, le samedi 5 septembre dès 9 h 30 au quai Dénommé-Goyette à La Tuque.

Un spectacle de plus

Le lundi 7 septembre, la Classique présentera le duo «Double cordes», composé de la violoncelliste Chantal Noury et de la violoniste Nathalie Rivard.

Le spectacle aura lieu entre 12 h et 13 h sur le site du Parc nature La Gabelle à Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

Les deux instrumentistes interprèteront des grands airs musicaux tirés des répertoires classique et populaire.

Pour des informations complémentaires, il est possible de consulter le site de la Classique au classiquedecanots.com.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer