12 heures d'endurance de La Tuque: le coup d'envoi donné vendredi soir

Les 12 heures d'endurance de La Tuque débutent... (Photo: Audrey Tremblay)

Agrandir

Les 12 heures d'endurance de La Tuque débutent vendredi soir et se poursuivront tout le week-end.

Photo: Audrey Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Audrey Tremblay
Le Nouvelliste

(LA TUQUE) Les amateurs de véhicules hors-route et d'émotions fortes sont attendus en grand nombre en Haute-Mauricie, ce week-end, pour la présentation des 12 heures d'endurance de La Tuque. Déjà, la fébrilité se fait sentir aux abords du circuit où des dizaines de pilotes prendront le départ. L'événement incontournable dans le monde du VTT débute vendredi soir avec la présentation des équipes.

Des compétitions de VTT, de côte à côte, d'endurocross, de pitbike, de trial et d'extremecross se tiendront toute la fin de semaine, sur le circuit Gilles-Brabant, situé au Club de ski de fond La Tuque Rouge.

«Les préparatifs vont très bien, malgré la fonte tardive des neiges cette année. Depuis trois semaines déjà les gens sont actifs sur le terrain. On est même en avance sur les autres années», a souligné Isabelle Wood, directrice organisationnelle et des communications de l'événement.

Des centaines de pilotes sont encore attendus cette année, toutes catégories confondues. Une vingtaine d'équipes seront sur la ligne de départ en quad et 25 dans la catégorie côte à côte, qui visiblement gagne du terrain chaque année.

D'ailleurs, il faut rappeler qu'en début d'année, l'événement s'est associé avec l'organisation du Grand Prix de Trois-Rivières afin de créer un championnat combiné pour la discipline du côte à côte. La compétition risque d'être relevée, puisque tous ceux qui sont montés sur le podium l'an dernier seront présents afin de défendre leur titre.

En endurocross, l'organisation espère dépasser les 400 inscriptions de l'an dernier.

«La FMSQ va présenter la première tranche du championnat provincial ici à La Tuque. On était la deuxième depuis des années. On attend donc plus de coureurs, on pense qu'il pourrait y avoir un engouement particulier pour la première course après le dur hiver!», a lancé Isabelle Wood.

L'extremecross qui avait été ajouté à la programmation l'an dernier est également de retour, mais en version plus longue qu'on promet être «très spectaculaire».

Les femmes plus nombreuses

Les femmes sont de plus en plus nombreuses à se joindre à la compétition et plusieurs récompenses les attendent. La compétition de Pont-de-Vaux en France offrira une inscription gratuite à son événement à l'équipe de femmes qui va se classer le plus haut au classement général du quad.

Un montant de 1500 $, offert par Laminacorr Racing, sera aussi distribué en bourse aux pilotes féminines.

«Ils veulent promouvoir la compétition de sports motorisés auprès des filles et des femmes. Ils ont d'ailleurs un programme qui s'appelle Ride Like a Girl»», précise Mme Wood.

Spectacles

Plusieurs spectacles auront lieu tout au long de la fin de semaine et ça débute ce soir avec la présentation des pilotes et une démonstration de freestyle avec Jason Thorne et Jarrett Pronk.

«La piste a été aménagée près des admissions générales pour faire le show. Il faut dire que Jason Thorne est très audacieux. Ça va être entrecoupé par la présentation des coureurs de quad et de côte à côte. C'est un beau moment, et cette année c'est directement sur le circuit», a fait savoir Isabelle Wood.

Cette dernière ne s'est pas gênée d'inviter toute la population à participer à l'événement.

«C'est tellement un beau spectacle, on est chanceux d'avoir ça à La Tuque. Il y a tout ce qu'il faut sur le site pour bien recevoir les spectateurs. Il y a de l'animation, des spectacles, des restaurants... Cette année, il va y avoir un écran géant pour suivre les résultats, les temps...»

Au total, plus de 150 bénévoles donneront de leur temps cette fin de semaine pour l'événement et les retardataires sont toujours les bienvenus.

Ils peuvent appeler directement au chalet de ski ou envoyer un message sur la page Facebook de l'événement.

L'organisation se croise maintenant les doigts pour que Dame nature offre, contrairement à l'année dernière, son entière collaboration pour l'édition 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer