Des skieurs latuquois demandent le prolongement de la saison

La saison de ski a pris fin de... (Photo: Audrey Tremblay, Le Nouvelliste)

Agrandir

La saison de ski a pris fin de façon définitive, dimanche, à Ski La Tuque.

Photo: Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste

(La Tuque) La saison de ski s'est terminée le week-end dernier à Ski La Tuque dans d'excellentes conditions et certains abonnés de la station de ski réclament un prolongement de celle-ci. Toutefois, la Ville, pour des raisons de budget, n'entend pas acquiescer à leur demande.

«À qui est-ce qu'il faut demander une extension de plaisir?», a questionné Caroline Bissonnette sur la page Facebook de Ski La Tuque.

«Les conditions étaient extraordinaires, enfin la température était agréable et c'est fini.Personnellement, ç'a été une très belle fin de semaine et on en veut encore. [...] C'était tellement beau. Il y avait beaucoup de monde, et c'est tellement agréable du ski de printemps», a-t-elle ajouté.

D'ailleurs les propos de la Latuquoise ont rapidement été appuyés par de nombreuses personnes, qui pensent également que la saison devrait s'allonger.

À la Ville de La Tuque, même si les dirigeants sont amplement conscients de la situation, la réalité financière fait en sorte que la décision de fermer le centre de ski pour la saison est définitive.

«C'est simple, les contraintes budgétaires qui ont été imposées par le gouvernement du Québec et qui ont amputé notre budget d'un million de dollars, et le fait que les gens voulaient le moins possible d'augmentation de taxes, il a fallu faire un budget serré. Dans le choix qu'on a fait, c'est de mettre une date de début et une date de fin pour le ski. La date de fin, c'était le 29 mars», a précisé le directeur général de la Ville de La Tuque, Marco Lethiecq.

«Ce n'est pas parce qu'il ne reste pas de neige, que la qualité n'est pas là, on le sait tout est là. Cette année, la saison permettraitd'être allongée de deux semaines facilement, par contre on nepeut pas se le permettre», a-t-il ajouté.

Du côté de Vallée du Parc, c'est davantage la température qui décidera de la fin de la saison.

«Actuellement on est bon jusqu'au 6 avril c'est certain. Par la suite, c'est Dame Nature qui va corriger le tir. On va prendre une décision selon l'achalandage et la température», a fait savoir Alain Beauparlant, directeur général de Vallée du Parc.

Partager

À lire aussi

  • Pas de printemps avant quelques semaines

    Actualités

    Pas de printemps avant quelques semaines

    Les températures normales du printemps se laisseront désirer encore quelques jours, voire quelques semaines selon les experts d'Environnement Canada. »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer