Le projet du Parc des Trois Soeurs sur pause

Si le projet allait de l'avant, la passerelle...

Agrandir

Si le projet allait de l'avant, la passerelle du Parc des Trois Soeurs pourrait devenir une des plus longues au monde avec ses 340 mètres de longueur pour permettre aux utilisateurs de passer au-dessus de la rivière Saint-Maurice.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste

(LA TUQUE) Ils sont déçus, mais loin d'être abattus, c'est le message qu'ont livré les membres du conseil d'administration de la Corporation du Parc des Trois Soeurs lors de leur assemblée générale annuelle, mardi. Le projet est définitivement sur pause, mais il est prêt à reprendre vie en tout temps.

«Le Haut Saint-Maurice est rendu là dans son développement et je pense que c'est juste une question de timing. On est dans une période d'austérité et ce n'est pas juste àLa Tuque. [...] Personne ne nous a dit que ce projet-là était une folie. On y croit. C'est comme la marche du pèlerin à Compostelle, il faut être patient et il ne faut pas lâcher», a lancé le président de la Corporation, Guy Sylvestre.

Plusieurs facteurs hors de contrôle ont occasionné des délais dans le projet selon les membres de la Corporation, les élections municipales et provinciales notamment.

«Tout ça ensemble fait que lorsqu'on a accouché du projet, on était dans un contexte d'austérité, de restrictions budgétaires, ou appeler ça comme vous voulez. Alors, c'est certain que c'est sur la voie de garage en attendant de voir l'évolution de l'économie», a affirmé le chargé de projet, Michel Garceau.

«Le package est prêt. Il peut être amélioré, modifié, mais le travail est fait en entier quant à nous. Toutefois, cela peut être évolué, bonifié. Le travail qui a été fait n'est pas perdu», a-t-il ajouté.

Le budget de conception a d'ailleurs été respecté à 10 000 $ près, malgré les surprises, et les dirigeants en étaient très fiers.

Rappelons que le projet, qui occupe une superficie de 39,1 km à l'ouest de la rivière Saint-Maurice, est localisé à une dizaine de kilomètres du centre-ville deLa Tuque.

Le Parc des Trois Soeurs nécessitera des investissements de 16 millions $. Il comprend plusieurs infrastructures importantes, dont la construction d'une passerelle piétonnière de 340 mètres qui débuterait au bâtiment d'accueil, passerait au-dessus de la route 155 et au-dessus de la rivière Saint-Maurice jusqu'à l'entrée du nouveau parc, ce qui en ferait la plus longue en Amérique et la troisième plus grande passerelle piétonnière au monde. Maisons dans les arbres, Via Ferrata, tyroliennes et refuges sont également dans les plans.

Le projet a été favorablement accueilli par la population en juin dernier et la Ville a donné son accord pour aller de l'avant, mais à trois conditions. Il faut que le financement gouvernemental soit confirmé, il doit y avoir un partenaire privé pour la construction de l'auberge et les données d'achalandage doivent être actualisées à l'aide d'une étude de marché.

Le dossier est présentement entre les mains de la Ville de La Tuque, qui travaille à réunir ces trois conditions pour le projet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer