Lock-out à l'usine RockTenn

Le comité exécutif du syndicat Unik : Mario... (Courtoisie)

Agrandir

Le comité exécutif du syndicat Unik : Mario Lebel, Luc Pelletier, Dominic Proulx, Alain Ouellet. Absent: Martin Savard.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Audrey Tremblay
Le Nouvelliste

(La Tuque) Lors d'une assemblée la semaine dernière, les membres du Syndicat Unik, local 34 de l'usine RockTenn ont décidé à 89 % d'accorder un mandat de grève à leur exécutif, mandat de grève qui a été mis à exécution samedi. En réponse à cette grève, la partie patronnale a déclaré un lock-out samedi midi touchant plus de 130 employés.

Selon le site web du syndicat, 101 membres ont voté en faveur d'un mandat de grève, alors qu'à peine 11 %, soit 12 membres se sont prononcés contre.

Les membres ont participé en grand nombre, 90 % ont exercé leur droit de vote.

Le président du syndicat, Luc Pelletier, n'a pas retourné nos appels.

Toutefois, il a affirmé dans d'autres médias de la région que l'employeur n'offrait aucune augmentation pour la durée du contrat, et que des concessions avaient déjà été faites dans le passé quand l'industrie allait moins bien.

Il soutient que la situation actuelle est bonne et qu'il est «ridicule» que l'employeur ne donne rien.

Rappelons que tous les autres groupes de l'usine ont accepté les offres de l'employeur. Le syndicat Unik représente les papetiers.

Cette situation n'est pas sans rappeler le conflit de 2010 qui avait mené à un lock-out alors que l'usine appartenait à Smurfit-Stone.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer