La microbrasserie La Pécheresse voit le jour à La Tuque

La Microbrasserie La Pécheresse verra le jour à... (Photo: Audrey Tremblay)

Agrandir

La Microbrasserie La Pécheresse verra le jour à La Tuque. Les deux promoteurs, Marc-André Ayotte et Michael Martineau.

Photo: Audrey Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) La ville de La Tuque ne sera pas épargnée par la vague de popularité des microbrasseries. Dès le printemps prochain, les Latuquois pourront déguster des bières artisanales locales de la Microbrasserie La Pécheresse. Les deux jeunes entrepreneurs, Marc-André Ayotte et Michael Martineau, ont fait l'annonce officielle du projet qui nécessitera un investissement de 225 000$.

La microbrasserie lancera au printemps la production et la distribution de bières artisanales allant de légères à corsées. Les noms et les saveurs prendront leur inspiration dans la région. 

«Il y a des camerises ici, du miel, et même des fraises au Lac-Édouard. C'est sûr qu'on va essayer le plus possible de travailler en partenariat avec les gens de La Tuque», a souligné Marc-André Ayotte.

«On a déjà un fermier qui voudrait les drêches (résidus de l'orge qui a servi à la fabrication de la bière) pour ses animaux. Il paraît qu'ils tripent!», a ajouté Michael Martineau. 

Les produits seront dans un premier temps distribués dans certains commerces, épiceries et pourvoiries de la Haute-Mauricie. Dans la deuxième et troisième année ce sont les marchés de la Mauricie entière et du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui seront ciblés pour goûter les saveurs latuquoises. Quelques emplois seront également créés.

«On veut aussi s'inscrire dans les circuits touristiques de la bière. C'est intéressant pour le rayonnement et la visibilité», estime M. Ayotte.

L'entreprise pourra produire plus de 1000 litres par semaine, donc près de 65 000 litres annuellement dans leurs nouveaux locaux situés sur la rue Saint-Zéphirin. Les locaux anciennement occupés par le restaurant Ti-Croc.

«On est chanceux d'avoir trouvé un aussi beau local. On n'a pas beaucoup d'amélioration locative à faire. Il y a déjà certains équipements qui vont nous être utiles pour le brassage», a expliqué Marc-André Ayotte.

Les deux jeunes entrepreneurs n'étaient pas les seuls heureux lors de l'annonce, hier, le maire de

La Tuque se réjouissait de l'implantation d'une microbrasserie sur son territoire.

«Il n'y en avait pas ici et ça manquait. J'allais à Shawinigan le maire Angers m'agaçait avec ça, et c'était la même chose à Saint-Tite. Quand je vais y retourner, ils vont le savoir», a conclu en riant le maire de La Tuque, Normand Beaudoin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer