La Tuque se mobilise et prend la relève d'Orléans Express

L'autocar qui sera utilisé pour le transport de... (Photo: Audrey Tremblay, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'autocar qui sera utilisé pour le transport de passagers a fait son premier arrêt à la gare de La Tuque pour l'annonce officielle, hier. Sur la photo: Danielle Rémillard, directrice générale du CLD du Haut Saint-Maurice, Caroline Soucy, d'Autocar Chevrette, Julie Boulet, députée de Laviolette, Caroline Blais, directrice générale de la Corporation de Transport adapté et collectif du Haut Saint-Maurice,  Réjean Riendeau, conducteur et André Mercier, conseiller municipal.

Photo: Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Les détails qui restaient à déterminer dans le projet de transport intermunicipal entre La Tuque et Trois-Rivières sont maintenant bien définis. Le nouveau service de transport de passagers par autobus a été lancé, vendredi, en présence de plusieurs intervenants économiques latuquois qui ont mis la main à la pâte.

Le nouveau service entrera en vigueur dès mardi prochain, et prendra ainsi la relève d'Orléans Express, dont la liaison entre La Tuque - Trois-Rivières prendra fin samedi.

Dorénavant, il y aura un transport par autobus offert entre La Tuque, Shawinigan et Trois-Rivières quatre jours par semaine, soit le mardi, le mercredi, le vendredi et le dimanche. 

«Selon l'analyse que nous avons faite du dossier, nous pensons qu'à quatre jours par semaine, nous serons en mesure de répondre aux besoins à un coût abordable. Le projet est d'une durée d'un an pour l'instant, mais notre intention est de faire une nouvelle demande de financement au MTQ dans un an pour aller chercher une entente de trois ans. Pour y arriver, il faut que les gens utilisent le service et prouvent que c'est réellement un besoin chez nous», a mentionné le vice-président de la Corporation de Transport adapté et collectif du Haut Saint-Maurice et conseiller municipal, André Mercier.

Orléans Express s'est fait discret tout au long des procédures, surtout lorsqu'il était question de chiffres pour les analyses. Ils ont toutefois donné leur accord pour que le service puisse utiliser leur quai à Trois-Rivières. «Comme le service est lancé aujourd'hui, ils sont aussi ouverts à le mettre sur leur site Web et à donner les références concernant les horaires et les services», a fait savoir Hélène Langlais, directrice des communications de la Ville de La Tuque.

Après avoir pris les passagers à la gare de La Tuque, l'autocar fera un arrêt à Grand-Mère, à Shawinigan et à Trois-Rivières. De plus, deux autres endroits seront accessibles sur demande le long de la route 155.

L'horaire a été conçu en fonction des concordances avec les liaisons vers Québec et Montréal. Les billets seront en vente à la gare de

La Tuque, auprès du Transport collectif ou directement par le chauffeur à Shawinigan et à Trois-Rivières. L'arrivée et le départ se feront à la gare de La Tuque. Les personnes à mobilité réduite pourront également bénéficier du service.

Le nouveau transport de passagers entre La Tuque et Trois-Rivières sera offert en autocar comme c'était le cas avec Orléans Express. Plusieurs types de véhicules ont fait l'objet de l'analyse et c'est finalement l'autocar qui a été retenu pour le confort qu'il offre aux passagers. L'entreprise Autocar Chevrette inc. qui sera le nouveau transporteur a aussi l'intention d'offrir un service de colis comme le faisait Orléans Express avant lui.

«Pour le prix des billets, ça va coûter moins cher que le meilleur tarif que l'utilisateur avait avec Orléans Express», a souligné André Mercier.

On parle en moyenne de 30 $ pour un adulte pour le trajet La Tuque-Trois-Rivières, comparativement à 42 $ présentement, et de 25 $ de La Tuque à Shawinigan.

Rappelons que le milieu socioéconomique latuquois avait réagi rapidement à l'annonce de la compagnie Orléans Express. Les différentes démarches auront permis la création de ce nouveau service dont la gestion a été confiée à l'organisme Transport collectif du Haut Saint-Maurice et qui sera financé avec l'aide de 140 000 $ versée par le ministère des Transports du Québec à la Ville de

La Tuque. Le projet sera réévalué après un an.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer