Trois nouveaux partenaires aux 12 heures d'endurance de La Tuque

L'équipe des 12 heures d'endurance de La Tuque... (Photo: Audrey Tremblay, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'équipe des 12 heures d'endurance de La Tuque a dévoilé ses nouveaux partenariats. Sur la photo: David Duchesneau, directeur des sports motorisés et aventures à la Ville de La Tuque, Mireille Prince, vice-présidente à l'administration et aux relations publiques du Groupe Remabec, Louis Scarpino, directeur du développement des affaires de l'événement et Carl Nadeau, le porte-parole.

Photo: Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste

(La Tuque) Le succès des dernières années des 12 heures d'endurance de La Tuque amène les organisateurs à vouloir développer davantage l'événement, à le perfectionner, et à le faire connaître au-delà des frontières de la région, du pays et même du continent. Ils ont annoncé, jeudi, des prises de taille pour y arriver.

Le directeur des sports motorisés et aventures à la Ville de La Tuque, David Duchesneau, n'était pas peu fier de présenter les trois nouveaux partenariats de l'événement qui a vu son budget passer de 65 000 $ à près de 700 000 $ dans les neuf dernières années. À partir de maintenant, on devra parler des 12 heures d'endurance de La Tuque Can-Am.

Ce partenariat d'envergure avec Can-Am devrait, selon les organisateurs, permettre de présenter des courses dans les catégories quad et côte à côte d'une qualité supérieure. L'investissement de Can-Am servira, entre autres, à l'amélioration du circuit Gilles-Brabant, sur lequel sont présentées les compétitions.

«Une compagnie comme celle-là nous donne vraiment beaucoup de visibilité et de rayonnement partout [...] C'est une grande fierté qu'ils s'associent avec nous», a affirmé M. Duchesneau.

Le Groupe Remabec, une entreprise bien établie dans le Haut Saint-Maurice, s'est également associé à l'événement en tant que présentateur officiel. L'entreprise est impliquée depuis 2002, notamment en prêtant des terrains et de l'équipement de machinerie lourde. Cette fois-ci le Groupe Remabec a accepté d'investir monétairement. Une nouvelle loge exclusive au nom de l'entreprise sera d'ailleurs érigée sur le site.

«En plus de la loge corporative, les investissements du Groupe Remabec vont nous permettre d'avoir cette année un écran géant pour la diffusion du chronométrage pour les spectateurs. Ça va être en direct», a souligné M. Duchesneau.

Finalement, l'organisation s'est munie d'un nouveau porte-parole bien connu dans le domaine. Il s'agit de Carl Nadeau, un journaliste automobile. Il est à la barre, depuis 8 ans, de l'émission Équipé pour rouler, qu'il coanime avec Michel Barrette. Il est également propriétaire de l'Académie Carl Nadeau, école de pilotage professionnel et de conduite sportive dans la région de Montréal.

«J'ai été élevé à rouler en VTT, en moto-cross, en ski-doo... en tout ce qui marche au gaz, y compris le tracteur à gazon. Si ça sent le gaz, je suis heureux! Pour moi, les 12 heures de La Tuque ont toujours été un événement spécial [...] On va essayer de répandre la bonne nouvelle et de faire venir le plus de monde possible ici», a souligné Carl Nadeau.

Ce dernier n'a toutefois jamais participé aux courses, et il n'a pas l'intention de le faire. «J'ai un respect sans bornes pour les pilotes qui font ces événements-là. Je vais être là, sur le bord de la piste pour applaudir, mais je ne serai pas sur ligne de départ», a fait savoir le porte-parole.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer