Un service de raccompagnement au profit d'une jeunesse en santé

Sylvain Veillette (à gauche), responsable du service de... (Photo: Audrey Tremblay, Le Nouvelliste)

Agrandir

Sylvain Veillette (à gauche), responsable du service de raccompagnement est accompagné du bénévole Mathieu Chabot.

Photo: Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste

(La Tuque) Chaque année une bonne dizaine de personnes se réunissent et raccompagnent les automobilistes après les soirées bien arrosées du temps des Fêtes certes, mais également pendant une bonne partie de l'automne et lors d'événements spéciaux. Les bénévoles voient à ce que les automobilistes rentrent en toute sécurité dans le but d'amasser de l'argent pour Jeunesse en santé.

«Il y a trois ans, on s'est informé auprès d'Opération Nez rouge, pour savoir de quelle façon ça fonctionne, mais on voulait garder l'argent ici à La Tuque. C'est là qu'on a décidé de mettre en place le service de raccompagnement pour Jeunesse en santé, qui vient en aide aux jeunes de chez nous. Tout l'argent ramassé, je dis bien tout l'argent, on le donne au complet. On est bénévole», explique Sylvain Veillette, le responsable du service de raccompagnement.

Du Lac-à-Beauce au Lac Édouard en passant par La Croche et La Bostonnais, les bénévoles parcourent tout le territoire. Après trois ans d'activité, près de 3000 raccompagnements, et presque autant d'histoires à raconter, ont été effectués. Ce qui a permis de remettre près de 40 000 $ au total à Jeunesse en santé. Le responsable du service de raccompagnement, qui met beaucoup de son temps chaque année, est très fier du résultat.

«Les gens sont extrêmement généreux lorsqu'il est question d'enfants malades. On explique aux gens pourquoi on fait ça et ils donnent parfois plus. Je ne dirai jamais assez merci aux gens de La Tuque», souligne Sylvain Veillette.

«C'est une question de sécurité. C'est rassurant aussi pour les gens de savoir que le lendemain d'une grosse soirée, quand ils se lèvent, ils ont leur permis et leur voiture dans la cour», a-t-il ajouté

Le service de raccompagnement ne se limite toutefois pas au temps des Fêtes. Les équipes d'accompagnateurs sont en service dès le Festival de chasse jusqu'à la mi-janvier du jeudi au samedi. Ils sont également disponibles lors des événements spéciaux, entre autres, les 12 heures d'endurance, et sur demande pour des mariages par exemple.

Jeunesse en santé

Pour Jeunesse en santé, c'est une collaboration de premier plan. D'ailleurs le porte-parole de la fondation, Marcel St-Pierre, estime que leur apport monétaire est extrêmement important.

En plus du service de raccompagnement, un tournoi de curling est organisé au profit de Jeunesse en santé. Il aura lieu du 18 au 25 janvier, et il est encore possible de s'inscrire. Outre ses deux activités de financement principales, Jeunesse en santé a reçu 1 567$, lors du dernier Grand McDon, 500 $ ont été versés à la suite du souper-bénéfice au homard du Domaine du Lac Édouard et 340 $ ont été ajouté par la boutique Les mains agiles du parc des Chutes grâce à la vente de café.

«L'aide apportée aux enfants malades de la naissance à 18 ans est immense et cette cause tient à coeur à bien des gens tout au long de l'année. À cet égard, nous tenons à leur dire merci», lance M. St-Pierre. Ce dernier a aussi mentionné que l'an dernier, au final, plus de 38 000 $ ont été amassés pour Jeunesse en santé.

Rappelons également que le service de raccompagnement de La Tuque est disponible jusqu'au 13 janvier. Il ne suffit que de téléphoner au (819) 676-6711.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer