Cellulaire: La Tuque embauchera un expert

Le maire de La Tuque, Normand Beaudoin, va... (Photo: Gabriel Delisle)

Agrandir

Le maire de La Tuque, Normand Beaudoin, va engager un consultant expert en télécommunication afin d'identifier les actions à entreprendre pour assurer la couverture par cellulaire de la route 155, de Shawinigan à Chambord.

Photo: Gabriel Delisle

Partager

Louise Plante
Le Nouvelliste

Grâce à une aide substantielle de 75 000 $ obtenue du Fonds de développement régional, la Ville de La Tuque pourra retenir les services d'un consultant expert en télécommunication. Son mandat sera d'identifier les actions à entreprendre pour assurer la couverture par cellulaire de la route 155, de Shawinigan à Chambord, et pour garantir la fiabilité du réseau Internet haute vitesse sur le territoire de La Tuque.

Le maire Normand Beaudoin devait dévoiler les détails de ce projet, demain, devant les membres de la Chambre de commerce de La Tuque, à l'occasion du Dîner du maire.

Au total, le projet qui a été présenté à la Conférence régionale des élus de la Mauricie est estimé à 83 750 $. L'importance de l'aide accordée par la CRÉ indique bien l'intérêt que suscite ce dossier dans la région.

Déjà, en octobre dernier, le maire Beaudoin avait fait une sortie très remarquée au sujet de l'urgence de sécuriser et de terminer le développement des services de téléphonie cellulaire et de la fibre optique.

Ayant encore en mémoire les deux pannes totales de communication survenues l'automne dernier à la suite d'un vol puis d'un accident, il avait annoncé son intention d'assumer personnellement le leadership de la mise sur pied d'un service de téléphonie entre La Tuque et le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le projet de 14 millions $ est prêt et on a créé un organisme sans but lucratif pour le gérer et en assurer l'entretien.

L'idée est d'installer les 8 tours de communication manquantes, fonctionnant à l'énergie solaire, et d'accorder ensuite des contrats de service avec des compagnies de télécommunication. Le ministre fédéral des Transports, Denis Lebel, a déjà été rencontré et sensibilisé à ce sujet et le maire Beaudoin attendait de pouvoir en parler au ministre de l'Industrie, Christian Paradis.

Pour le maire de La Tuque, il ne fait pas de doute que même les régions isolées doivent maintenant pouvoir compter sur les services de la téléphonie cellulaire et sur l'Internet haute vitesse: des services aussi essentiels que le téléphone ou l'électricité pour le maintien de leur vitalité et leur développement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer