Encourager les commerces locaux: un combat de tous les instants

La directrice générale de la Chambre de commerce... (Photo: Gabriel Delisle)

Agrandir

La directrice générale de la Chambre de commerce et d'industrie du Haut-Saint-Maurice, Manon Côté.

Photo: Gabriel Delisle

Partager

Sur le même thème

(La Tuque) Encourager la population à fréquenter les commerces locaux est un combat de tous les instants. La Chambre de commerce et d'industrie du Haut-Saint-Maurice continue d'encourager la population à fréquenter les commerces locaux. Les efforts sont mis pour lutter contre les fuites commerciales.

Manon Côté rappelle que 20 voitures vendues par un concessionnaire automobile représentent un emploi de plus. «Il s'est vendu 695 voitures à l'extérieur de la ville en 2001», soutient la directrice générale de la Chambre.

Le portrait est le même dans plusieurs secteurs commerciaux de La Tuque. Car lorsqu'un Latuquois parcourt plus de 125 km pour aller à Shawinigan ou Trois-Rivières, il ne se contente souvent que d'une visite dans une grande surface. De plus, la concurrence féroce du commerce électronique demande aux commerçants d'être davantage à l'écoute des besoins de leurs clients.

La Chambre encourage donc la population à fréquenter les commerces de La Tuque. «Tout le monde doit prendre conscience qu'il faut créer un milieu dynamique», affirme Manon Côté. «Avant d'aller voir dans les commerces d'ailleurs, c'est bien d'aller voir à La Tuque. Tout le milieu en tire de grands avantages.»

Par ailleurs, la Chambre de commerce et d'industrie s'intéresse à la disponibilité de la main-d'oeuvre afin de répondre aux besoins de ses membres. La Chambre sensibilise aussi les entreprises à se tourner vers les nouveaux arrivants pour trouver ses travailleurs qualifiés. Les départs à la retraite laissent entrevoir la disponibilité de plusieurs emplois de professionnel qualifié. «Il faut s'ouvrir aux autres cultures. Ces gens-là veulent travailler, mais il faut les attirer à La Tuque», précise Manon Côté.

La Chambre espère de plus attirer de jeunes travailleurs et diplômés à La Tuque afin qu'ils prennent la relève des entrepreneurs et des commerçants qui désirent partir à la retraite et qu'ils comblent les emplois libres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer