Le centre-ville de La Tuque se refait une beauté

Normand Beaudoin... (Photo: Audrey Tremblay)

Agrandir

Normand Beaudoin

Photo: Audrey Tremblay

Partager

Sur le même thème

Audrey Tremblay
Le Nouvelliste

(La Tuque) À pareille date l'an dernier, la Ville de La Tuque déposait son plan tant convoité de revitalisation du centre-ville. Un an plus tard, les démarches sont bel et bien enclenchées et le projet va bon train afin de raviver le centre-ville.

«Ça faisait des années qu'on parlait de revitaliser le centre-ville et il n'y avait rien qui se produisait», explique le maire Normand Beaudoin.

La Ville a donc décidé d'investir 1,5 M$. La Municipalité accorde donc une aide financière aux commerçants dont le projet a été préalablement accepté. Le financement est équivalent à 50 % du coût des travaux jusqu'à un maximum de 100 000 $.

À l'heure actuelle, déjà huit projets ont été acceptés par la Ville et d'autres sont en voie de l'être ce qui est plus que satisfaisant comme résultat pour le maire. «On s'attend à une quinzaine de projets et nous avons deux ans pour le faire. Nous n'en sommes qu'à notre première année, nous sommes très confiants.»

Le premier projet à avoir été complété est celui du Mia Pasta. La propriétaire du restaurant, Luce Allard, ne se fait pas de cachette, le financement offert par la Ville pour la façade a été très profitable. «Quand tu t'aperçois que tes projets vont coûter beaucoup plus cher que prévu et que tu te tournes vers la Ville qui t'accueille à bras ouverts, c'est plus qu'agréable. Je trouve que c'est un méchant bon coup de pouce que la Ville nous donne et c'est très apprécié», lance-elle.

Les autres commerces ont aussi hâte de commencer les travaux selon Mme Allard. «Il y a beaucoup de commerces autour qui vont refaire leur façade aussi. C'est un long processus, mais on a hâte de former un tout. Ça va être très beau.»

Projet inévitable

«Un centre-ville en santé, c'est le coeur d'une ville», indique M. Beaudoin. Le maire estime également que La Tuque pourrait devenir une destination de choix avec l'ajout d'un centre-ville accueillant à tous ces attraits. «Il y a beaucoup de gens qui passent à La Tuque, mais pas beaucoup qui arrêtent. Un beau centre-ville, animé et dynamique, ça va être plus agréable pour tout le monde. En plus, ça donne une fierté à nos gens, c'est un aspect important pour nous. «

L'idée d'enfouir les fils d'Hydro-Québec avait été lancée comme phase deux, mais pour des raisons financières, la Ville a décidé de repousser le projet. «On voulait faire en même temps l'enfouissement des fils électriques, mais c'est très dispendieux et on ne veut pas surtaxer les citoyens.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer