Saint-Narcisse privée d'eau plusieurs heures

Vers midi, l'eau est revenue dans le secteur... (Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Vers midi, l'eau est revenue dans le secteur urbain et la situation a continué à se rétablir au fil de l'après-midi.

Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Saint-Narcisse) Les citoyens de Saint-Narcisse ont eu un bien mauvais réveil très tôt, jeudi matin, puisqu'à 6 h 30, il n'y avait plus d'eau courante pour aucun des quelque 1800 citoyens de la municipalité.

Ce n'est que vers 13 h 30 que les employés de la municipalité ont pu enfin localiser la fuite dans le secteur sud de la rue de l'Église, indique le directeur général, Stéphane Bourassa. Vers midi, l'eau est revenue dans le secteur urbain et la situation a continué à se rétablir au fil de l'après-midi.

La Municipalité s'est empressée d'émettre un avis d'ébullition d'eau en début après-midi. Elle demande aux citoyens de faire bouillir l'eau pendant une minute à titre préventif, et ce, jusqu'à nouvel ordre. Selon le directeur général, les choses devraient revenir à la normale dès ce week-end.

Le maire, Guy Veillette, a expliqué que le bris majeur d'une conduite de six pouces avait drainé le réservoir de la municipalité au cours de la nuit. N'ayant plus d'eau, donc plus de pression dans les tuyaux, il était impossible de savoir par où toute cette eau s'était échappée.

Il a donc fallu remplir le réservoir avec l'eau des puits afin de bâtir à nouveau une pression dans les tuyaux et essayer de repérer d'où l'eau fuyait, raconte le maire. Un appel avait aussi été lancé aux citoyens, sur Facebook, leur demandant d'être attentifs à toute accumulation anormale d'eau dans le sol.

Il semble que la coupable soit une des rares conduites du système affaiblies par l'âge, le reste du circuit d'aqueduc étant en général très récent puisqu'il a été amélioré en 2001 et en 2010.

Malgré le manque d'eau, l'école primaire de la Solidarité est demeurée ouverte. L'école a communiqué avec les parents par Facebook, avant le début des classes, pour leur demander de donner une bouteille d'eau à leur enfant.

La Municipalité a mis à la disposition de l'école, du CPE et du centre d'accueil sa citerne d'un mètre cube avec laquelle elle arrose habituellement les fleurs. On a donc pu se servir de ce système pour vidanger les toilettes, indique M. Bourassa.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer