Batiscan autorisera les poules urbaines

Les poules pondeuses seront autorisées à Batiscan.... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les poules pondeuses seront autorisées à Batiscan.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Batiscan) La Municipalité de Batiscan vient de terminer une consultation auprès de sa population en vue d'autoriser la présence de poules pondeuses en milieu urbain alors que le conseil municipal de Trois-Rivières, lui, refuse toujours de permettre cette pratique malgré la pression de certains citoyens.

Aucun citoyen de Batiscan n'a enregistré son opposition, indique la mairesse, Sonya Auclair. Le règlement sera adopté le 7 juin.

Il sera toutefois assorti de nombreuses conditions. Les poules pondeuses devront en effet être gardées en permanence à l'intérieur d'un poulailler.

Les citoyens ne pourront garder plus de cinq poules par terrain et n'auront pas le droit d'avoir un coq. Il n'est donc pas question d'en faire un commerce puisque la vente des oeufs, de la viande, du fumier ou autre produit dérivé de cette activité est prohibée.

Ces animaux devront aussi être gardés à l'intérieur du poulailler entre 23 h et 6 h.

À Trois-Rivières, le droit d'élever quelques poules est refusé pour des questions de bruits, d'odeurs et d'hygiène du milieu de même que pour une question de proximité des résidences en milieu urbain.

D'autres villes ont ouvert la porte à cette pratique, toutefois. Drummondville, notamment, autorise les poules urbaines depuis le 17 avril dans certains secteurs de la ville.

Le conseil municipal de Batiscan encadre sa décision de façon assez serrée. Il démontre notamment un souci pour la santé de ces animaux. Son règlement exige en effet que les poules ne soient pas gardées en cage, qu'elles jouissent d'une zone ombragée, dans leur parquet extérieur, pour les journées chaude de l'été et qu'elles bénéficient d'un système de chauffage en hiver. Il faut aussi s'assurer d'une bonne ventilation et d'un nettoyage quotidien du poulailler. Les plats de nourriture doivent demeurer à l'intérieur pour ne pas attirer d'autres animaux, tout particulièrement les rongeurs.

Les propriétaires n'auront pas le droit d'abattre leurs poules chez eux. Cette procédure doit être faite dans un abattoir ou par un vétérinaire. Il est aussi possible de les conduire sur une ferme en milieu agricole.

Plusieurs marges et distances par rapport aux bâtiments sont aussi imposées et le poulailler lui-même doit répondre à des dimensions bien précises.

Le plaisir de pouvoir récolter des oeufs fraîchement pondus semble romantique, à première vue, mais le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, dans une fiche rédigée à l'intention des municipalités, indique qu'une seule poule peut produire près d'un kilo d'excréments par semaine.

«Il n'est pas approprié de composter le fumier de volailles à cause de sa forte teneur en minéraux (surtout le phosphore)», conseille le ministère.

«Mettre le fumier dans un composteur maison peut entraver le processus de compostage», ajoute-t-il.

La mairesse Auclair n'est pas du tout d'accord avec cet énoncé. «J'ai moi-même eu jusqu'à 14 poules lorsque les enfants habitaient à la maison. Une poule n'est pas une dinde ou un canard. L'engrais ainsi récolté nourrit naturellement notre potager. Le kilo qu'elles rejettent est utilisable», plaide-t-elle.

Mme Auclair ajoute que les poules «jouent un rôle très important dans l'agriculture biologique» car elle consomment les insectes dans les jardins. «Dans leur enclos, je n'ai jamais vu de perce-oreilles ou bien d'araignées.»

«Une poule consomme au minimum 150 kilos de déchets par année», dit-elle (rognures de table, etc...). «Pour une municipalité, ce sont des économies au niveau des dépenses d'enfouissement et d'incinération qui peuvent être considérables», plaide la mairesse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer