Saint-Stanislas: la Municipalité et la caisse sous un même toit

De gauche à droite: Marie-Claude Jean, directrice générale... (Brigitte Trahan, Le Nouvelliste)

Agrandir

De gauche à droite: Marie-Claude Jean, directrice générale de Saint-Stanislas, Lise Déry, mairesse, Sylvain Déry, président du conseil d'administration de la Caisse populaire Desjardins de la Moraine et Yves Normandin, directeur général.

Brigitte Trahan, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Saint-Stanislas) La Municipalité de Saint-Stanislas-de-Champlain loge désormais dans le même édifice que la Caisse populaire de la Moraine.

La Municipalité a fait l'acquisition de l'édifice le 1er février dernier pour y aménager une partie de ses services à la population. L'inauguration a eu lieu mercredi. La caisse, de son côté, y conserve un guichet automatique ainsi qu'un comptoir caissier.

Sylvain Déry, président du conseil d'administration de la caisse explique que l'immeuble avait été mis en vente à cause de «l'évolution des habitudes d'utilisation des produits et services Desjardins depuis quelques années».

M. Déry rappelle qu'avec la décentralisation des services de Desjardins, comme l'avènement de la plate-forme Internet AccèsD, les prêts AccordD, le financement automobile aux points de vente et les représentants hypothécaires qui offrent un service à domicile pour répondre aux nouveaux besoins de consommation des membres, le point de service de Saint-Stanislas a connu une baisse d'achalandage comme c'est le cas pour de nombreuses autres caisses au Québec.

Des travaux ont été apportés à l'intérieur de l'édifice afin de séparer les services de la caisse de ceux offerts par la Municipalité sur le même plancher. Lorsque les gens y entrent, ils ont d'abord accès au guichet automatique puis au comptoir bancaire. Un mur vitré sépare la caisse des espaces désormais occupés par l'administration municipale.

«Au-delà de tous les avantages physiques que cette entente nous apporte, il y a cette entente de partenariat conclue avec la Caisse de la Moraine qui permet aux citoyens de Saint-Stanislas de conserver les services au comptoir et le guichet automatique pour une durée minimale de cinq ans», se réjouit la mairesse qui souligne du même coup la collaboration et la polyvalence des employés municipaux qui ont contribué à la réalisation du nouvel aménagement.

Le projet de déménagement de la Municipalité dans ces nouveaux locaux était déjà entamé avant que Mme Déry, conseillère municipale depuis 2009, ne soit élue mairesse en remplacement du maire Alain Guillemette décédé subitement en novembre dernier.

Mme Déry souhaite continuer à faire avancer sa Municipalité. Elle a notamment pris la relève au niveau de la politique familiale et a vu à faire instaurer un hommage aux finissants du primaire à l'Université qui sont originaires de Saint-Stanislas. Chaque finissant reçoit une petite bourse à chaque étape de ses études. «C'est une petit tape dans le dos que leur donne la Municipalité», dit-elle.

Il y aura des élections à Saint-Stanislas en 2017, mais Mme Déry indique qu'il est trop tôt pour dire si elle se représentera.

La mairesse rappelle qu'entre-temps, la Municipalité est intéressée à développer un nouveau quartier résidentiel, mais le projet de construction d'un nouveau pont occupera beaucoup l'année 2017 alors que ces travaux devraient être entamés.

«On va être exproprié de notre terrain de balle, donc on doit déménager les infrastructures sportives et on est concentré sur ça. Éventuellement, en ayant une meilleure offre de service, ça peut être plus attirant et on a des options pour le développement domiciliaire. On veut aussi développer le tourisme parce que la rivière est un attrait», dit-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer