À go, toutes les lignes à l'eau!

Quelque 400 cabanes sont installées pour la durée... (François Gervais)

Agrandir

Quelque 400 cabanes sont installées pour la durée du festival.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Sainte-Anne-de-la-Pérade) Les pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne ont travaillé dur, vendredi, en vue du Festival de la pêche aux petits poissons des chenaux qui prend son envol samedi matin.

Pour un, le président de l'Association, Steve Massicotte, se réjouissait de devoir utiliser sa plus longue scie à chaîne vendredi, celle de 32 pouces, précise-t-il, pour découper la glace et installer ses cabanes à pêche. «La 25 pouces est devenue trop courte», dit-il. C'est une bonne nouvelle. La glace est épaisse et solide, juste à temps pour le début des festivités.

On trouve enfin plus de 400 cabanes à pêche éparpillées comme autant de flocons de couleur sur un ruban de glace de 2 kilomètres de long. Sous la rivière, une horde de poulamons, dit-il, mordent allégrement à l'hameçon.

«La pêche est bonne», assure le président et d'ailleurs, il faudra faire vite pour louer puisque les places de jour, samedi, sont presque toutes prises. Il en reste toutefois pour samedi soir et dimanche, indique M. Massicotte.

Environnement Canada annonce du soleil tout le week-end et des température voisinant les - 10°C le jour. Ce sera donc un temps parfait pour profiter des nombreuses activités familiales au menu.

Ceux qui veulent s'initier à la pêche au poulamon pourront bénéficier de brimbales extérieures et d'ateliers culinaires pour apprendre à apprêter le célèbre petit poisson.

Les deux activités sont offertes gratuitement et des guides seront sur place.

Au cours des trois prochains week-ends, il y aura des animations thématiques pour les enfants, un spectacle du chansonnier André Thériault, une prestation du duo Tom & Tom et un défilé des mascottes. Les balades en traîneau tiré par des chevaux, un survol du site en hélicoptère, un tour d'aéroglisseur, des jeux gonflables et une distribution de barbe à papa font aussi partie du programme. C'est également samedi que se tiendra la troisième édition de la Randonnée du pêcheur à laquelle participent des motoneiges antiques.

Bien que 40 % de la saison de pêche ait glissé entre les doigts des pourvoyeurs à cause d'un hiver exceptionnellement chaud, Steve Mascotte peut dire avec assurance maintenant que les 60 % restants augurent très bien.

Le président de l'Association des pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne ne s'attend à pas à récupérer le temps perdu, mais à voir la quantité de personnes qui ont envie de lancer leur ligne à l'eau, tous les espoirs sont permis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer