MRC des Chenaux: une hausse de 5,9 % par rapport à 2015

Avec un budget global de 4 056 456 $, la MRC des Chenaux adopte des revenus et... (Archives)

Agrandir

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Saint-Luc-de-Vincennes) Avec un budget global de 4 056 456 $, la MRC des Chenaux adopte des revenus et des dépenses pour 2016 qui sont en hausse de 5,9 % par rapport aux données de 2015.

L'augmentation de 11 % de l'évaluation foncière de l'ensemble des municipalités, la croissance des transferts gouvernementaux (notamment dans le secteur du développement économique) et l'appréciation des dépenses pour la collecte et l'enfouissement des ordures sont les principales explications de cette majoration.

La MRC des Chenaux a pigé 50 000 $ dans son surplus accumulé pour l'appliquer au budget de 2016, question de contrôler la croissance des quote-parts. L'administration a aussi reporté au budget de 2016 une somme de 61 000 $ provenant de l'enveloppe dédiée en 2015 au développement économique qui n'avait pas été utilisée.

Parlant des quote-parts, elles rapporteront quelque 55 000 $ de plus dans les coffres de la MRC en 2016. Cet apport supplémentaire sera appliqué à la hausse de 80 000 $ des dépenses reliées au service de collecte et d'enfouissement des ordures pour les municipalités desservies.

Saint-Prosper (+ 7,88 %), Champlain (+ 6,22 %) et Sainte-Anne-de-la-Pérade (+ 6,25 %) sont les administrations municipales devant assumer les plus importantes majorations de leur participation financière. L'augmentation de la richesse foncière uniformisée est à l'origine de cette variation positive dans le cas des deux premières localités. À Sainte-Anne, la hausse repose sur le fait que plus de commerces font maintenant affaire avec la MRC pour la collecte de leurs ordures.

Quelques municipalités profitent d'un repli de leur quote-part. Notre-Dame-du-Mont-Carmel bénéficie de la plus importante diminution, soit 3,92 %. Sa quote-part baisse, car la MRC a affecté des surplus d'opération au budget afin de réduire les quote-parts générales. De plus, Mont-Carmel n'a pas à soutenir les hausses de dépenses du service de collecte et d'enfouissement des ordures, car elle n'est pas assujettie à ce service de la MRC.

En 2016, la MRC des Chenaux aura la responsabilité de moderniser son service d'évaluation foncière. Elle mettra aussi en place un service en ligne permettant aux citoyens d'accéder au rôle d'évaluation foncière. Les contribuables pourront ainsi avoir des informations de ce type concernant leur propriété

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer