La MRC des Chenaux veut retenir ses nouveaux arrivants

C'était le lancement du Service d'accueil et la... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

C'était le lancement du Service d'accueil et la rétention des nouveaux arrivants, Accès des Chenaux. Sur notre photo, Guy Veillette, préfet suppléant, Sébastien Morin, directeur général du Carrefour Jeunesse emploi Trois-Rivières/MRC des Chenaux) et Anne-Marie Grondin, agente de projet.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Plante
Le Nouvelliste

(Saint-Luc-de-Vincennes) La MRC des Chenaux a beau afficher un bilan positif de sa population, comme l'indiquent les données démographiques 2015 du Québec publiées cette semaine, elle n'en éprouve pas moins des problèmes de rétention, et ce, autant chez ses jeunes habitants que ses nouveaux arrivants. Bref, la question démographique demeure un enjeu important dans ce coin de la Mauricie, souligne le préfet suppléant Guy Veillette, qui rappelle qu'il a été identifié comme tel par les participants à l'élaboration de la nouvelle planification stratégique de la MRC des Chenaux.

C'est pour régler cette situation qu'on annonçait, hier, un nouveau service pour l'accueil et surtout la rétention des nouveaux arrivants ainsi qu'une ressource pour s'en occuper, soit Anne-Marie Grondin, agente de projet. Accès des Chenaux - c'est le nom du service - s'adresse à toute personne nouvellement arrivée dans la MRC, peu importe son âge, sa situation économique ou sociale.

Par nouvel arrivant, on désigne toute personne qui provient des autres régions de la Mauricie, de l'extérieur de la région ou même du pays. Sébastien Morin, directeur général du Carrefour jeunesse-emploi Trois-Rivières/MRC des Chenaux, a pour sa part rappelé qu'étant donné son bilan démographique positif, le programme Place aux jeunes qui existait depuis 15 ans dans la MRC a pris fin. «Notre enjeu, maintenant, c'est la migration durable. Il nous faut tisser une toile autour des nouveaux arrivants. Les municipalités peuvent faire le travail de première ligne, mais nous, on peut mettre l'accent sur les services de rétention.»

Tout en reconnaissant que plusieurs initiatives reliées à l'accueil des nouveaux arrivants sont déjà offertes à travers ce territoire, que ce soit dans les bureaux municipaux, au CSSS, au Centre local d'emploi, ou les organismes communautaires, on estime que ces derniers ne visent pas spécifiquement les nouveaux arrivants. Accès des Chenaux jouera ce rôle tout en étant complémentaire aux ressources existantes et travaillera en partenariat avec elles, a assuré Mme Grondin en citant entre autres les activités «La petite séduction des Chenaux» pour les étudiants de secondaire 5 et «La frappe séductrice», qui propose des visites en entreprises et des idées de carrière dans la MRC pour les étudiants qui quittent des Chenaux après le secondaire 5 en direction du collège ou de l'université. L'idée bien sûr, est qu'ils aient le goût de revenir.

On peut bénéficier dès maintenant des services d'Accès des Chenaux qui sera géré par le Carrefour jeunesse-emploi Trois-Rivières/MRC des Chenaux qui a reçu une aide du Pacte rural de la MRC. Son mandat sera de promouvoir le territoire et de répondre aux questions des gens intéressés à s'y installer, d'assurer un accueil de première ligne en personne ou par téléphone, de donner de l'information et de référer vers les ressources existantes selon les besoins, de faciliter l'installation et l'intégration des nouveaux arrivants, d'offrir un soutien dans la recherche d'un emploi et de contribuer à développer un sentiment d'appartenance à la MRC chez les adolescents par une visite du territoire. Déjà, des activités sont planifiées.

Interrogés sur ce qu'ils pensaient d'un système accéléré pour des candidats à l'immigration assorti d'un engagement de vivre cinq ans en région, une idée proposée par le philosophe Charles Taylor, MM. Veillette et Morin ont répondu que rien ne remplace une décision mûrement réfléchie et volontaire quand vient le moment de choisir un cadre de vie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer