Place au festival de pêche à Sainte-Anne-de-la-Pérade

C'est ce samedi que s'ouvre le festival de... (Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste)

Agrandir

C'est ce samedi que s'ouvre le festival de pêche proprement dit à Sainte-Anne-de-la-Pérade.

Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louise Plante
Le Nouvelliste

(Sainte-Anne-de-la-Pérade) Bien que la pêche aux petits poissons des chenaux soit possible depuis le 31 décembre, c'est samedi que s'ouvre le festival de pêche proprement dit à Sainte-Anne-de-la-Pérade, et ce jusqu'au 8 février. Les conditions de glace sont excellentes, car le couvert atteint 32 pouces d'épaisseur actuellement et le poulamon est fidèle au rendez-vous.

Steve Massicotte, le président de l'Association des pourvoyeurs de pêche aux petits poissons des chenaux, précise qu'il ne s'agit pas d'un record, car l'année dernière, des blocs de glace de 36 pouces d'épaisseur ont été retirés de la rivière Sainte-Anne, lors de l'installation des chalets.

«À 32 pouces d'épaisseur, ça reste difficile pour le dos des pourvoyeurs», fait-il remarquer en riant. Cette semaine, quelques uns d'entre eux s'affairaient encore à déplacer des chalets afin de dénicher de bons emplacements de pêche pour leurs clients, «là où ça mord». Ils devaient donc tailler de nouveaux blocs de glace où ces derniers pourront laisser pendre leurs lignes.

Cela dit, personne ne se plaint des grands froids des derniers jours qui ont contribué à bien solidifier l'emplacement du village de pêche sur la rivière. Et comble de chance, on attend du temps nettement plus doux en fin de semaine, ce qui est la combinaison parfaite pour un bon festival, car du temps trop froid peut retenir les familles à la maison ou décourager les jeunes pêcheurs de participer aux nombreuses activités prévues pour eux à l'extérieur des chalets.  

C'est d'ailleurs la principale nouveauté de cette 77e saison de pêche, la concentration des activités, surtout familiales, le jour, qu'il s'agisse de glissoire, clowns, jeux gonflables, maquillage pour enfants et balades en tramway à travers le village de pêche. Encore cette année, un sentier de patinage traverse le village de pêche, élargi et mieux balisé dit-on que celui de l'an dernier. Les patineurs pourront aussi profiter du nouvel éclairage des piliers du pont de la route 138.

Rappelons que pour cette édition, le festival compte sur un nouveau collaborateur, soit la Cabane chez Roger, qui sera sur la glace même pour offrir un service de location de motoneige à l'heure. C'est d'ailleurs ce samedi qu'aura lieu la Randonnée du pêcheur, le rendez-vous des motoneiges antiques. L'inscription pour cette balade de 40 km se fera au centre récréatif de Sainte-Anne-de-la-Pérade et le départ près de la descente numéro 2. L'immatriculation du véhicule est obligatoire, de même qu'une assurance responsabilité et un casque.

Tout au long du festival,  les visiteurs pourront aussi profiter de l'animation habituelle dont des prestations de chansonniers tous les samedis et dimanches après-midi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer