Pas de hausse de taxe foncière en vue à Mont-Carmel

Pierre Bouchard, maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel.... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

Pierre Bouchard, maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

Photo: Émilie O'Connor

Partager

Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Notre-Dame-du-Mont-Carmel) Après avoir imposé une rare hausse du compte de taxes l'an dernier, le conseil municipal de Notre-Dame-du-Mont-Carmel anticipe un budget plus tranquille en 2013. Les contribuables devraient cependant absorber une légère augmentation pour certains services.

Le maire a encore annoncé ses couleurs lors du dépôt de son rapport sur la situation financière, le 19 novembre. Même si le budget ne sera présenté que le20 décembre, Pierre Bouchard a déjà donné une bonne idée du compte de taxes qui attend ses citoyens en 2013.

Ainsi, il annonce qu'aucune augmentation n'est prévue pour la taxe foncière de base, une ligne directrice respectée pratiquement à chaque année. En fait, seule l'entrée en vigueur d'un nouveau rôle d'évaluation foncière perturbe habituellement ce taux.

Par contre, le conseil municipal prévoit hausser la portion du service de la Sûreté du Québec de 0,009 $ par tranche de 100 $ d'évaluation. De plus, la taxe d'eau passera de 235 $ à 245 $, tandis que la vidange des fosses septiques augmentera de 155 $ à 160 $ pour une période de deux ans.

M. Bouchard prévoit certains projets d'immobilisations importants, dont la construction d'un deuxième réservoir d'eau potable et d'un nouveau garage municipal. Mais même si ces projets se réalisaient en 2013, leur financement n'apparaîtra sur les comptes de taxes que l'année suivante.

«Je n'irai pas chercher de l'argent tant que je n'en aurai pas de besoin», explique M. Bouchard. La Municipalité dispose d'un surplus libre de 731 867 $.

«Il ne faut pas se lancer dans une augmentation de taxe irréelle, en prévision d'un projet», ajoute le maire. «Souvent, cet argent passe ailleurs et quand le temps du projet arrive, on n'en a plus!»

En fait, M. Bouchard rappelle que la priorité en 2013 touchera les ressources humaines de la Municipalité, qui perdra son directeur général, Jean Lachance et sa directrice générale adjointe, Marcelle Turgeon. Une transition que le maire souhaite en douceur, en demandant sans doute aux deux expérimentés fonctionnaires d'encadrer leurs successeurs pendant quelques semaines.

Dans son rapport, M. Bouchard prévoit un surplus de 100 000 $ pour l'année en cours. Notre-Dame-du-Mont-Carmel dégage traditionnellement des marges beaucoup plus élevées.

«En terme d'imprévu, nous avons dû engager des dépenses plus importantes pour les Jeux du Québec», souligne-t-il. «On n'en a pas parlé beaucoup, mais nous avons voulu fournir un équipement qui répondait parfaitement aux normes. Nous avons donc investi près de 60 000 $ au parc Jacques-Gauthier pour bien faire les choses pour notre voisin!»

Ailleurs

Du côté de Saint-Mathieu-du-Parc, le maire Claude Mayrand a présenté son rapport sur la situation financière le 14 novembre. Il prévoit que 2012 se terminera en équilibre budgétaire.

Pour la prochaine année, les élus souhaitent réaliser l'agrandissement et la réfection de la caserne, la mise en place de la station d'épuration des eaux usées pour le secteur de la Montagne, la réalisation du gymnase à l'école de la Tortue-des-bois, la réfection du chemin Saint-Marc et la mise en place d'une piste cyclable.

Du côté de Saint-Boniface, le maire Claude Caron s'attend à déposer son rapport sur la situation financière avant la fin du mois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer