Nicolet: une quarantaine de maisons isolées mais pas évacuées

La mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, a tenu... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

La mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, a tenu un point de presse pour informer les citoyens de la situation qui prévaut dans la ville en lien avec les inondations.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Nicolet) La mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, a dressé mercredi matin un bilan de la situation qui prévaut dans la municipalité en raison du débordement du fleuve dans certains secteurs. Une quarantaine de maisons sont isolées, mais aucune évacuation n'a été ordonnée.

La Ville distribue des sacs de sable.... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

La Ville distribue des sacs de sable.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

«Ce matin, le niveau de l'eau est stable, soit à 3,83 m au quai. La problématique qu'on observe encore est le vent qui pousse l'eau et amène des débris», a indiqué la mairesse Dubois, consciente que la situation est susceptible de changer lorsque la marée montera.

Mme Dubois a mentionné que mardi soir, les pompiers ont fait le tour des résidences isolées pour répertorier les citoyens qui pourraient avoir besoin de plus d'assistance advenant un ordre d'évacuation.

Le Centre des arts populaires de Nicolet a été identifié comme centre d'hébergement auxiliaire temporaire mardi soir en cas d'évacuation, pour les gens qui n'auraient nulle part où se réfugier.

La mairesse invite les gens à se préparer à une éventuelle évacuation en prévoyant une trousse contenant les articles et documents essentiels à garder avec soi.

Des sacs de sable sont aussi mis à la disposition des citoyens dans le stationnement de la chapelle et à la marina du port Saint-François.

Plusieurs rues sont fermées, de même que la passerelle de l'Anse du Port.

Geneviève Dubois assure qu'une vingtaine de personnes travaillent jour et nuit pour garantir que la situation est surveillée et que l'on puisse réagir de façon efficace.

Ailleurs dans la région

Le maire de Bécancour Jean-Guy Dubois a lui aussi fait le point sur la situation sur son territoire mercredi à 11 h au quai de Sainte-Angèle.

Il a précisé que quelque 275 résidences risquent d'être affectées par la crue des eaux et qu'«une douzaine de rues sont plus ou moins praticables».

«On a eu une conférence téléphonique, et on ne pense pas qu'il y ait une montée du niveau de l'eau d'ici lundi», a dit le maire en invitant les citoyens à se préparer quand même à d'éventuelles évacuations si la situation changeait.

Tout comme à Nicolet, les résidences susceptibles d'être inondées ont été visitées, et des sacs de sable sont aussi disponibles pour les citoyens qui peuvent s'en procurer à l'atelier municipal de l'avenue Nicolas-Perrot.

Le maire de Bécancour s'inquiétait par ailleurs pour la route 132, qui risque d'être inondée aussi.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer