Le Babillard d'actions citoyennes se concrétise à Nicolet

Le Babillard d'actions citoyennes est installé à l'hôtel... (Photo: Marc Rochette)

Agrandir

Le Babillard d'actions citoyennes est installé à l'hôtel de ville de Nicolet, près de la bibliothèque H.-N.-Biron. Sur la photo, on retrouve Carolyne Aubin, présidente du comité consultatif citoyen et conseillère municipale, Geneviève Dubois, mairesse de Nicolet, Lisa-Claude Pépin-Laforge et Frédéric Murray, deux membres du comité consultatif citoyen.

Photo: Marc Rochette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Nicolet) Parc contemplatif sur le terrain des Soeurs du Précieux Sang, parc à chiens avec parcours d'agilité, jardins communautaires, espace vert aménagé sur le terrain Cloutier: voilà les premières suggestions qui viennent d'apparaître sur le tout nouveau Babillard d'actions citoyennes (BAC) situé à l'hôtel de ville de Nicolet, près de la bibliothèque H.-N.-Biron.

«On veut favoriser la proximité citoyenne et permettre aux gens de partager leurs idées», a expliqué la mairesse, Geneviève Dubois.

Ce nouvel outil s'ajoute au fameux budget participatif citoyen de 130 000 dollars que son administration a mis de l'avant. D'ailleurs, à la date butoir du 1er mai, pas moins de 15 propositions de projets ont été soumises dans le cadre de ce programme.

Quant au BAC, c'est une création du comité consultatif citoyen. Et sa présidente, Carolyne Aubin, qui est conseillère municipale, croit qu'il est de son devoir de permettre de tels espaces de consultation. «Ce projet nous tient à coeur. Le BAC est en quelque sorte un incubateur d'idées», ont précisé deux des membres du comité, Lisa-Claude Pépin-Laforge et Frédéric Murray.

Sur le tableau, le citoyen adulte peut non seulement y écrire ses suggestions, mais aussi, les enfants. Par exemple, un jeune aimerait bien que les chiens soient admis dans les centres communautaires et les endroits publics.

On y retrouve également une description des projets en cours, tels que les Incroyables comestibles, l'autonomie alimentaire, la rencontre d'amitié avec les aînés et le cours d'autodéfense pour les femmes. Et certains y vont déjà de doléances, comme un problème de stationnement dans les environs de la bibliothèque.

Le concept revêt aussi un caractère virtuel alors qu'il est possible de soumettre ses projets via la page Facebook BAC Nicolet. Et les rencontres mensuelles de type café citoyen, ouvertes à tous, donnent lieu à des échanges potentiellement fertiles en initiatives porteuses.

Créé en septembre 2014, le comité consultatif citoyen aura la tâche d'analyser le potentiel de réalisation des idées et des projets soumis sur le BAC par les Nicolétains et Nicolétaines. Les citoyens désireux d'obtenir des renseignements peuvent écrire à l'adresse bacnicolet@gmail.com et un membre du comité consultatif citoyen se chargera de répondre.

«C'est une belle façon de se rapprocher du citoyen et de rendre la maison du citoyen encore plus attrayante. Je suis convaincue que le BAC deviendra un outil incontournable pour celui ou celle qui désire s'exprimer, voire rêver sa ville. Pour notre administration municipale, une telle initiative ne peut être que bénéfique. Et ça ne cause pas une pression», a conclu la mairesse Dubois.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer