Décollage réussi pour le budget participatif citoyen à Nicolet

La mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois.... (Olivier Croteau)

Agrandir

La mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Nicolet) Bonifier une infrastructure sportive existante, faire de l'agriculture urbaine, aménager un espace pour des activités, exploiter le terrain des Soeurs du Précieux-Sang à des fins artistiques: voilà autant d'idées qui ont surgi lors de la rencontre d'information tenue à l'hôtel de ville de Nicolet au sujet du budget participatif citoyen de 130 000 dollars.

«On était vraiment content d'y voir une trentaine de personnes. Ça leur a permis de faire un premier test de recevabilité, car les gens sont venus avec une idée en tête. Ce fut fort intéressant», a commenté la mairesse Geneviève Dubois. 

Celle-ci était également heureuse d'y retrouver des citoyens de différentes générations. «Et souvent, ce sont les mêmes personnes qui s'impliquent. Mais là, il y avait vraiment des nouveaux visages, des gens qu'on n'avait jamais vus à la Ville. Ça touche des gens qui n'ont pas l'habitude de s'impliquer à la Ville», a-t-elle fièrement rapporté.

Découlant de son engagement électoral, la démarche du budget participatif citoyen se veut un processus démocratique par lequel les Nicolétains de 16 ans et plus décideront de la façon d'utiliser une part du budget public. En 2017, une enveloppe de 130 000 $ est réservée pour la réalisation de trois projets en 2018 et dont l'ampleur minimale a été fixée à 15 000 dollars.

Cette approche de consultation est basée sur l'implication des citoyens en quatre étapes, la première consistant à générer des idées de projets d'ici le 1er mai, 13 h, avant que ne s'enclenche un processus de bonification des idées, permettant des discussions citoyennes et des rencontres avec les intervenants municipaux dans le but de répondre aux questions.

Ensuite, les porteurs d'idées seront amenés à rassembler l'information permettant de réaliser les analyses technique, juridique et financière de leur projet. Finalement, du 30 août au 6 septembre, tous les Nicolétains seront appelés à voter afin d'identifier le projet qu'ils souhaitent voir se réaliser. Le choix retenu sera ensuite entériné par voie de résolution au conseil municipal.

La Ville souhaite la réalisation de projets d'investissement en équipement ou aménagement d'intérêt général et à visée collective. Aussi, les Services à la communauté souhaitent s'adjoindre des citoyens pour former un comité de pilotage.

Un appel à tous est ainsi lancé aux résidents âgés de 16 ans et plus. Pour soumettre une candidature, il faut remplir le formulaire en ligne sur le site Internet nicolet.ca, à la section Ville. Une version papier est également disponible à la réception de l'hôtel de ville.

«Ceux qui déposent les projets ne peuvent pas être sur le comité de pilotage, on le veut vraiment indépendant. Il sera composé de quatre personnes de la Ville et quatre citoyens», précise Mme Dubois.

Pour elle, le 1er mai représente la prochaine date importante pour y déposer «le premier germe de l'idée». «Ça va être tout un apprentissage du milieu municipal. Il faut que le projet soit recevable, peut-être aura-t-il besoin de plans et devis ou d'études, peut-être faudra-t-il que ça passe au niveau de l'urbanisme ou du greffe. Il faut les accompagner là-dedans», a-t-elle expliqué.

Et cette dernière souligne qu'il ne s'agit pas seulement que de lancer une idée. «Il faut que le citoyen soit prêt aussi à faire son bout de travail avec la Ville. On en veut des projets et on veut les accompagner pour les rendre admissibles, s'ils ne le sont pas à première vue, et trouver des alternatives. Mais clairement, on veut trois projets pour l'année prochaine», a conclu la mairesse Dubois.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer