Avalanche de 22 activités au Carnaval de Gentilly

Le président de la 48e édition du Carnaval... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le président de la 48e édition du Carnaval de Gentilly, Jean-François Houle, en compagnie du célèbre Bonhomme, lors du dévoilement de la programmation pour 2016-2017.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) «Je suis un diplômé de l'université du Carnaval. Et on y enseigne deux choses: l'engagement et la générosité.»

Voilà comment le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, a souligné le lancement de la 48e édition du Carnaval de Gentilly. Et du 5 novembre 2016 au 17 février 2017, pas moins de 22 activités seront proposées dans le cadre de cet événement, à la fois unique par sa durée et spécial pour sa longévité, qui aura pour thème cette année Tous les Carnavals ont une histoire.

«C'est le seul événement au monde où les gens paient pour faire du bénévolat. Et il y a ce sens du devoir de passer à l'action pour faire avancer sa société», a ajouté le premier magistrat, devant plusieurs invités réunis au Moulin Michel.

En effet, tous les membres du comité organisateur paient leurs entrées en plus de défrayer le coût du chandail officiel du Carnaval, sachant que la mission de l'événement est d'amasser des fonds pour Loisirs Gentilly inc. Seuls les duchesses et les intendants ont droit à la gratuité en raison du mandat exceptionnel qui leur est confié, soit visiter tous les résidents du secteur Gentilly, de porte en porte, afin de leur vendre des billets de tirage.

«C'est avec la plus grande humilité que Loisirs Gentilly inc. reçoit les bénéfices annuels du Carnaval de Gentilly afin de pouvoir continuer de développer des offres de services en loisirs à la population», a d'ailleurs exprimé la coordonnatrice, Marie-Maude Hamelin, reconnaissante envers les organisateurs du Carnaval.

Celle-ci a rappelé comment en 1963, la population de Gentilly avait décidé de se mobiliser afin de s'offrir un service de loisirs à la hauteur de l'énergie du village, d'où la mise sur pied de l'organisme à but non lucratif. Cinq ans plus tard, le Carnaval était créé, devenant ainsi un outil de financement pour Loisirs Gentilly inc. 

Pour sa part, le président du Carnaval, Jean-François Houle, se plaît à comparer Gentilly au village gaulois. «Les gens sont habités d'un dynamisme incroyable. C'est le plus long Carnaval au monde et le deuxième plus vieux après celui de Québec», affirme celui qui peut compter sur l'appui de bénévoles, une centaine, et des partenaires financiers, dont la Caisse Desjardins de Gentilly-Lévrard-Rivière du Chêne qui verse une somme de 5000 dollars.

Fidèle à son habitude, le village de Gentilly se transformera donc en village hivernal pour faire relâche le temps du Carnaval. «La programmation 2016‐2017 répond aux besoins de tous à travers sa panoplie d'activités rejoignant toutes les générations», assure M. Houle.

Le coup d'envoi aura lieu le samedi 5 novembre, à 20 h, à la salle Yvon-Guimond, avec la présentation des duchesses et intendants ainsi que du bien-cuit du président. Deux semaines plus tard, ce sera la poutine de rue, le vendredi 18 novembre, et le bingo, le dimanche 20 novembre. Gentilly en blues (26 novembre), Beach party sea, sand & surf (3 décembre) et Nuit de Noël (10 décembre): voilà les autres activités prévues d'ici la fin de 2016.

«Le comité organisateur invite toute la population à participer à l'une ou l'autre des activités. La programmation complète est disponible sur le site Internet du Carnaval au www.carnavalgentilly.com», a-t-on conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer