Les citoyens de Nicolet aux urnes le 20 novembre

Geneviève Dubois... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Geneviève Dubois

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Nicolet) À la suite de la démission du maire de Nicolet, Alain Drouin, les citoyens seront appelés aux urnes le dimanche, 20 novembre 2016.

Hélène Langis ... - image 1.0

Agrandir

Hélène Langis 

C'est la présidente des élections municipales à la Ville, Me Monique Corriveau, qui a décrété mercredi la tenue de cette élection partielle.

Jusqu'à présent, seule la conseillère Geneviève Dubois a annoncé son intention d'être candidate à la mairie.

Mais elle devra préalablement démissionner de son poste avant de pouvoir déposer son bulletin de candidature pour tenter de succéder à Alain Drouin. Le cas échéant, sa décision provoquera aussi une élection pour un siège de conseiller.

D'ailleurs, une première candidate a levé la main afin de se présenter pour ce poste de conseiller. Il s'agit d'Hélène Langis.

Si elle est élue, Mme Langis effectuerait un retour au conseil municipal puisqu'elle avait occupé le même poste après l'élection de 2005. Elle avait toutefois remis sa démission moins d'un an après le scrutin pour des raisons personnelles.

Elle occupe aujourd'hui un emploi de conseillère beauté dans une pharmacie de Nicolet.

Me Corriveau étant à compléter le processus électoral, la date butoir pour les déclarations de candidature n'a pas encore été fixée. La population est invitée à suivre l'information complémentaire via le site Internet nicolet.ca et Facebook Ville de Nicolet ou en appelant au 819 293-6901, poste 1017.

Le 9 août dernier, Alain Drouin prenait tout le monde par surprise en annonçant sa démission pour des raisons de santé. Le politicien de 65 ans disait se remettre difficilement d'une opération au coeur qu'il avait subie en janvier dernier. Après une convalescence de dix semaines à la suite d'un changement de valve, il était revenu au travail.

«Je ne suis pas en danger de mort, mais je ne remonte pas la côte comme je souhaitais la remonter. Ma dernière intervention chirurgicale m'a ralenti un peu plus. Je n'ai plus l'énergie. C'est exigeant ce job-là. Ça prend un maire à temps plein», avait confié aux membres de la presse celui qui fut conseiller municipal de 1979 à 1983 avant d'être élu à la mairie en 2005.

Le 23 août dernier, la conseillère Geneviève Dubois faisait part de sa décision de vouloir chausser les mêmes souliers que son père, Clément Dubois, qui fut premier magistrat de Nicolet de 1987 à 1994 et de 2001 à 2005.

En vertu d'un nouveau règlement décrétant la rémunération, l'allocation et le remboursement des dépenses pour les élus qui fut adopté plus tôt cette année, le salaire du maire passera de 37 729 $ à 50 000 $ le 1er janvier 2017.

Une hausse de 32,5 % qui est toutefois tempérée par une baisse de la rémunération non imposable alors que celle-ci sera ramenée à 15 000 $ au lieu de 18 865 $. Du côté des conseillers, l'ajustement est plus modeste, le salaire passant de 9433 $ à 10 000 $ et la rémunération non imposable, de 4777 $ à 5000 $.

Avec la collaboration de Nicolas Ducharme

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer