Virage préventif en matière de sécurité publique au Centre-du-Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Nicolet) Pour la réalisation de leurs projets en prévention de la criminalité auprès des jeunes, Le Refuge La Piaule du Centre du Québec inc. et l'Organisme Centretien de Nicolet et Régions viennent de recevoir un appui totalisant 60 000 $ de la part du gouvernement du Québec.

«Ces deux aides financières de 30 000 $ viendront en appui direct aux missions du Refuge La Piaule et de Centretien. Cela leur donnera certainement des moyens de poursuivre leurs interventions dans le milieu», a indiqué le ministre responsable de la région centricoise, Laurent Lessard, tout en félicitant les équipes en place pour leur travail quotidien d'écoute, de soutien et d'accompagnement.

Cette contribution, qui permettra de renforcer les capacités d'intervention de ces organismes communautaires, s'inscrit dans une nouvelle approche préventive mise de l'avant par le gouvernement du Québec en matière de sécurité publique.

«L'approche réactive, bien qu'efficace, présente des limites et n'enraie pas les problèmes en amont. C'est pourquoi le gouvernement veut en faire plus en prévention, ce qui permettra de mieux encadrer nos jeunes. Je demeure convaincu que chaque dollar investi en prévention nous permet de générer des économies», a fait savoir le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux.

Au Québec, pas moins de 17 organismes communautaires oeuvrant auprès des jeunes pourront bénéficier de cet appui gouvernemental additionnel totalisant près de 500 000 dollars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer