Après les oies, place aux camions à Baie-du-Febvre

Le Challenge 255 de Baie-du-Febvre débutera ce vendredi... (Photo: archives Sylvain Mayer)

Agrandir

Le Challenge 255 de Baie-du-Febvre débutera ce vendredi et se terminera dimanche.

Photo: archives Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Cyrenne
Le Nouvelliste

(Baie-du-Febvre) Après les oies blanches, c'est au tour des camions d'attirer les foules à Baie-du-Febvre. Pour une dixième fois, la communauté baievilloise s'apprête à recevoir des dizaines de milliers de visiteurs vendredi, samedi et dimanche. Entre 55 000 et 60 000 festivaliers sont attendus dans le cadre du Challenge 255 et si la tendance se maintient, l'événement devrait connaître une année record.

L'organisation enregistre une hausse des ventes de passeports de l'ordre de 10 % alors que les réservations pour les terrains de motorisés sont en forte croissance. L'an dernier, 708 campeurs avaient élu domicile à Baie-du-Febvre pour la fin de semaine.

Cette année, près de 800 réservations ont été enregistrées, avant même le début de l'événement. En 2014, les visiteurs des municipalités avoisinantes avaient déserté l'événement, en raison du mauvais temps, mais la direction du Challenge 255 est confiante de les rapatrier cette année. Environ 40 000 personnes s'étaient déplacées pour l'occasion.

Lors de l'édition précédente, 40 % des visiteurs provenaient de l'extérieur de la région, alors la moyenne québécoise est nettement inférieure. Déjà, des gens de l'extérieur du pays ont confirmé leur présence. Des touristes d'Europe seront de passage à Baie-du-Febvre, cette fin de semaine, spécialement pour assister à l'événement. Le fait que les festivaliers proviennent en partie de l'extérieur de la région est un atout pour l'organisation puisqu'elle peut toucher quelques dollars en subventions.

«C'est un des festivals ayant la meilleure proportion de touristes. Pour le ministère du Tourisme, il faut avoir des gens qui proviennent de l'extérieur de la région. C'est pour cette raison que nous n'avons pas été affectés par les compressions budgétaires. Depuis plusieurs années, on a des Français qui viennent au Challenge 255. On a une clientèle fidèle là-bas. Avoir plus de budget, nous pourrions faire de la publicité de l'autre côté de l'Atlantique», mentionne Patrice Proulx, le directeur général de l'organisation.

Au cours de la dernière année, des discussions ont fait état d'une possible disparition de l'activité, étant donné un manque à gagner de 250 000 $. Or, plusieurs bénévoles et l'équipe organisatrice du festival se sont retroussé les manches afin de corriger cette situation, en faisant notamment de la sollicitation directe.

La tenue de cet événement a des effets importants pour la communauté d'un millier d'habitants. Les restaurants, les détaillants d'essence et les dépanneurs fonctionnent à pleine capacité. Les horaires d'ouverture de plusieurs commerces de services sont prolongés et du personnel supplémentaire est souvent requis pour fournir à la demande, selon M. Proulx.

Quant à la préparation du site de festivités, la température plus difficile a retardé la finalisation du processus d'installation d'estrades, de kiosques et de cantines, mais tout sera prêt pour l'ouverture du site à 17 h cet après-midi. Dès 21 h, il y aura les spectacles d'Éric Masson et du groupe Rebound.

Samedi, dès 8 h, il y aura des essais libres. Un peu plus tard en matinée, des expositions de véhicules antiques et de camions chromés sont prévues. Les différentes compétitions de véhicules débuteront des 10 h 30. En soirée, il y aura le spectacle du 10e anniversaire qui mettra en vedette les groupes Hitlist et Famous Live Band.

Dimanche, la journée débutera avec des essais libres, puis la messe des camionneurs. Les courses de camions lourds, véhicules utilitaires et motos reprendront à 9 h. En milieu d'après-midi, il y aura des courses de Big Wheel pour les enfants et, à 17 h, ce sera la parade des camions chromés. Tout au long de l'événement, le camion Transformers Optimus Prime et une Formule 1 seront accessibles au public.

Il est à noter que la route 255 sera fermée, dès 8 h vendredi matin, entre le rang du Pays-Brûlé et la route 132. Ce tronçon sera rouvert dimanche soir vers 21 h. La circulation sera détournée vers le rang du Pays-Brûlé. De plus, toutes les rues du périmètre urbain de la municipalité de Baie-du-Febvre seront fermées, en raison de cet événement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer