Début de la campagne de financement au diocèse de Nicolet

Le directeur de la Fondation pastorale du diocèse... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le directeur de la Fondation pastorale du diocèse de Nicolet, Denis LaBranche.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Nicolet) C'est sous le thème Un témoin à la foi... Relayons la joie de l'Évangile qu'a lieu la collecte 2015 de la Fondation pastorale du diocèse de Nicolet. Si la campagne de l'an dernier a permis d'amasser 211 981 $, l'objectif de la présente édition est fixé à 225 000 $.

«C'est à nous de passer le témoin, un peu comme dans une course à relais qui se poursuit depuis des siècles. Et la Fondation permet à la foi chrétienne de se transmettre de génération en génération, grâce à des actions pastorales concertées qui nécessitent de la formation, du leadership et des ressources matérielles», a indiqué l'évêque de Nicolet, Mgr André Gazaille.

Pour sa part, le directeur général de la Fondation, Denis LaBranche, a rappelé que les sommes recueillies servent exclusivement à la pastorale. «En aucun temps, elles ne servent à réparer des clochers ou à payer des factures de chauffage», a-t-il précisé.

En 2014, d'autres formes de dons ont porté les revenus à un total de 282 442 $. En contrepartie, la Fondation a soutenu différents projets à la hauteur de 324 533 $. Et selon son directeur général, les besoins sont grands dans le domaine de la transmission de la foi et dans d'autres secteurs de la pastorale comme, par exemple, celui de la présence au monde et de la pastorale du deuil.

«C'est pourquoi, depuis plusieurs années, la Fondation est appelée à faire des contributions de montants plus élevés que ceux rapportés par la collecte annuelle. Des projets tels que le Centre interdiocésain de formation en théologie, les activités du Centre Emmaüs des Bois-Francs, la pastorale des couples et des familles et les Maisonnées d'Évangile sont appuyés financièrement de manière récurrente», explique-t-il.

Parmi les secteurs de la pastorale diocésaine, celui de la mission jeunesse, qui vise les 15 à 35 ans, reçoit un soutien particulièrement marqué alors que ses projets ont reçu un appui d'environ 100 000 dollars l'année dernière.

Les moyens de faire un don sont variés, soit répondre à la sollicitation postale ou encore, se rendre sur le site diocésain (www.diocesenicolet.qc.ca/dons/fond.php) et faire un don sécurisé en ligne. Le legs testamentaire, le don en actions et la rente viagère sont d'autres façons de contribuer à la Fondation pastorale. Et pour en discuter, il est possible de fixer un rendez-vous avec M. LaBranche.

«Faisons en sorte que la course de la foi chrétienne se poursuive chez nous, au Centre-du-Québec», a conclu l'évêque de Nicolet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer