On saute à votre place le 23 mai

L'activité aura lieu le 23 mai, à compter... (Photo TVA Films)

Agrandir

L'activité aura lieu le 23 mai, à compter de 11 h, à l'École de parachutisme Voltige de Guillaume Lemay-Thivierge. Celui-ci sera présent, tout comme l'animateur d'Opération Enfant Soleil, Philippe Fehmiu, et évidemment, les 20 employés Familiprix participants.

Photo TVA Films

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Nicolet) Inspirée de la campagne publicitaire de Familiprix On se met à votre place, où l'on voit des pharmaciens se mettre à la place de leurs patients en toutes sortes d'occasions, Judith Savoie, pharmacienne propriétaire affiliée à Familiprix à Nicolet, revient pour une troisième année avec son événement On saute à votre place au profit d'Opération Enfant Soleil.

Le concept est simple: parrainer un enfant malade de sa région et faire un saut en parachute de 13 500 pieds à sa place. L'activité aura lieu le 23 mai, à compter de 11 h, à l'École de parachutisme Voltige de Guillaume Lemay-Thivierge. Celui-ci sera présent, tout comme l'animateur d'Opération Enfant Soleil, Philippe Fehmiu, et évidemment, les 20 employés Familiprix participants.

«La cause des enfants malades est une cause qui nous tient beaucoup à coeur chez Familiprix. J'invite les gens à venir sur place, c'est toujours une belle journée chargée d'émotions. Je suis comblée en voyant les membres du personnel vaincre leur peur des hauteurs, le regard des enfants malades et leurs familles qui sont là pour les encourager ainsi que les regarder atterrir», raconte l'organisatrice du projet avant d'ajouter que «c'est ouvert à tous, un dîner hot-dog étant servi avec dons volontaires».

Pour cette troisième édition, Judith Savoie, qui est propriétaire du Familiprix Pierre Théberge et Judith Savoie, sautera pour Félix Dubé, âgé de 18 mois, atteint d'atrésie de l'oesophage. Depuis le début de l'événement, plus de 110 000 dollars ont été amassés pour l'organisme.

Toutefois, l'objectif pour cette année est plus modeste, à 30 000 dollars, en raison, dit-elle, des compressions dans le système de santé qui affectent le domaine pharmaceutique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer