Office de tourisme de Bécancour: beau bilan... et gros défis!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) Après avoir connu une année 2014 exceptionnelle, l'Office de tourisme et de congrès de Bécancour est rattrapé par les compressions budgétaires. Avec une ressource en moins, le duo de permanentes auront le défi d'appliquer un plan d'action 2015 «pas aussi volumineux».

«C'est une année de consolidation. On a besoin d'avoir votre pouls», a indiqué la présidente Émilie Hogue, qui a été confirmée dans ses fonctions lors de l'assemblée générale annuelle.

Sa directrice générale, Fabiola Aubry, a d'ailleurs annoncé la tenue d'un forum touristique le 22 octobre prochain, qui sera suivi d'un lac-à-l'épaule. «On aura beaucoup de travail à faire, mais c'est possible d'y arriver», a-t-elle indiqué aux membres.

Certains d'entre eux considèrent néanmoins que la tâche qui les attend sera trop lourde. Et un propriétaire de vignoble était particulièrement déçu d'apprendre que le volet commercialisation serait «plus petit». L'an dernier, les 19 groupes de touristes lui ont rapporté 19 000 dollars tandis que pour cette année, une seule visite est à l'horaire.

«On répondra sur demande, mais tout le travail de démarchage est impossible», a avoué Mme Aubry, avec l'abolition du poste de conseiller à la destination qui était occupé par Clément Prince.

En 2014, pas moins de 28 groupes de touristes, totalisant 1136 personnes, ont bénéficié du service d'élaboration d'itinéraires, de réservation et de guide accompagnateur de l'Office, représentant des retombées directes de près de 43 000 dollars dans l'économie locale.

Par ailleurs, la grande tournée automnale, qui permettait des découvertes touristiques, culturelles et gourmandes sur deux week-ends, est suspendue pour 2015. Près de 5700 visiteurs ont fait le tour de l'une ou l'autre des 18 entreprises participantes lors de la dernière édition.

Le recul budgétaire de 42 000 dollars a aussi pour effet d'empêcher la réédition de la carte vélo. Pourtant, c'est cette activité qui arrive en tête de liste des champs d'intérêt exprimés par les visiteurs à l'accueil, devant l'agrotourisme et la culture.

Au total, ils auront été 13 036 à franchir la porte du bureau d'information, soit une hausse de 5,46 % par rapport à 2013. Le quart d'entre eux provenait de la Mauricie et pour les deux tiers, la MRC de Bécancour était la destination choisie.

En 2014, l'Office de tourisme et de congrès de Bécancour représentait 67 entreprises et organismes touristiques ainsi que 12 municipalités couvrant l'ensemble de la MRC et la communauté abénakise de Wôlinak, soit un gain de 14 %. D'autres viennent de s'ajouter en 2015.

«Dans un souci de promotion des produits d'ici, favorisant l'achat local, votre Office de tourisme travaille actuellement sur un nouveau circuit appelé BaladoDécouverte», a fait savoir Mme Aubry.

Cette année, l'organisme travaillera, entre autres, à la bonification de la Route des Navigateurs en vue d'accroître ses retombées et de maintenir sa reconnaissance touristique lors de son évaluation.

Consolider le circuit Parcours aux saveur d'ici, développer l'offre du tourisme à vélo, réaliser une étude de faisabilité pour la Société Acadienne de Saint-Grégoire et faire de la MRC de Bécancour une nouvelle destination congrès: voilà autant d'exemples de projets de développement sur la table pour 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer