Meilleur bilan à vie en 2014 pour le CLD de Bécancour

Le directeur général du CLD de la MRC... (Photo: Marc Rochette, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le directeur général du CLD de la MRC de Bécancour, Daniel Béliveau, en compagnie de son président, Guy St-Pierre.

Photo: Marc Rochette, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) Malgré une année marquée par un changement de garde à la direction générale et des mauvaises nouvelles budgétaires pour son avenir, le CLD de la MRC de Bécancour a connu son meilleur bilan à vie en 2014. Et à l'instar de la mission, la gouvernance prend un virage entrepreneurial avec la présence de sept gens d'affaires et deux élus, au lieu de cinq auparavant, au sein du conseil d'administration.

«On a eu des périodes et des décisions pas faciles, et avec moins de monde, on doit réorganiser l'ensemble de nos services», a confié le président Guy St-Pierre, évoquant les coupes budgétaires qui se sont traduites par l'abolition de trois postes.

Les bouleversements internes coïncidaient avec les chantiers économiques mis de l'avant par le maire Jean-Guy Dubois. D'où la création prochaine du Carrefour entrepreneurial qui permettra à la clientèle d'affaires «de ne plus en perdre son latin» dans ses démarches auprès des divers organismes de développement.

Chose certaine, le contexte particulier de 2014 n'aura pas affecté les résultats du CLD. Au contraire. L'aide financière de plus de 1,1 million $ apportée aux entrepreneurs est la meilleure depuis la création de l'organisme en 1998.

D'abord, une somme de plus de 840 000 $ provenant de différents fonds a permis d'accompagner 41 entreprises et de soutenir 63 projets. Résultat? Pas moins de 185 emplois ont été créés ou maintenus, avec des investissements générés de 6,7 millions $. «De ces statistiques, nous pouvons dégager que chaque dollar investi a généré des investissements de 7,96 $ en retombées économiques», a souligné le directeur général, Daniel Béliveau.

Ensuite, le Pacte rural a permis de générer des investissements de 2,6 millions $ dans le développement des communautés. Le CLD, dont la MRC lui confie la gestion, a accompagné 21 projets par une contribution de près de 340 000 $.

Fait intéressant à noter, près de la moitié des 63 projets soutenus était des dossiers de démarrage et plus du tiers, des cas d'expansion. Par ailleurs, 40 % des promoteurs rencontrés étaient âgés de 35 ans et moins.

Le nouveau conseil d'administration du CLD est composé des maires Jean-Guy Dubois et Guy St-Pierre ainsi que des entrepreneurs Michel Blanchette (Groupe MBI), Gabriel Neault (Les Entreprises H.M. Métal), Luc Chassé (La ferme Luchanel Jersey), Yvon Lavigne (Construction Lavigne et Baril), Richard Perron (CEPSA Chimie Bécancour), Lucie Allard (CPE Chez-moi Chez-toi) et Carolyne Gagné (Go-Élan).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer