La poste dans la MRC de Bécancour: les services de proximité en jeu

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) Préoccupés par la survie à long terme des bureaux de poste dans leur communauté, les maires de la MRC de Bécancour sont ressortis plutôt satisfaits de leur rencontre mercredi avec des représentants de Postes Canada.

«Il y a un moratoire sur les bureaux de poste en milieu rural», a rapporté le maire de Saint-Pierre-les-Becquets, Yves Tousignant, tout en rappelant toutefois qu'un moratoire, «ça peut être levé à tout moment».

Dans sa propre municipalité, le bureau de poste a vu ses heures d'ouverture passer de 40 à 32 heures par semaine l'automne dernier, ce qui affecte la rémunération de la maîtresse de poste. Et si dans certains cas, Postes Canada est propriétaire de la bâtisse, la Société est «à loyer» dans d'autres.

Les élus veulent donc rester en contact régulièrement avec Postes Canada pour être capables de trouver des solutions en milieu rural. Car la Société vise l'autonomie financière d'ici 2019.

Dans une lettre adressée au maire Tousignant, qui se dit préoccupé par le maintien des services de proximité, la ministre fédérale des Transports, Lisa Raitt, lui a fait remarquer que les Canadiens choisissent de plus en plus de communiquer par d'autres moyens que par le courrier.

«En raison de la demande insuffisante, le volume de courrier a chuté de plus de 25 % depuis 2008, et il continue de diminuer. Le modèle traditionnel de gestion du service postal qui fonctionnait si bien avant l'ère numérique est de plus en plus déphasé par rapport à la réalité d'aujourd'hui», explique-t-elle.

Cette dernière s'est engagée à suivre les progrès accomplis par la Société à mesure qu'elle met en oeuvre son plan «en vue de fournir un service postal efficient et moderne qui protège les contribuables et qui s'harmonise avec les choix des consommateurs».

«À titre de société d'État commerciale qui n'entretient aucun lien de dépendance avec le gouvernement, Postes Canada est responsable de la gestion de ses propres activités. C'est pourquoi j'ai pris la liberté de transmettre une copie de votre correspondance à Deepak Chopra, président-directeur général de Postes Canada, afin de lui faire part de vos préoccupations», conclut la ministre Raitt.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer