Relais pour la vie de Nicolet-Bécancour: «Une histoire de compassion»

À l'avant-plan, le président d'honneur de la 8e... (Photo: Marc Rochette, Le Nouvelliste)

Agrandir

À l'avant-plan, le président d'honneur de la 8e édition du Relais pour la vie de Nicolet-Bécancour et préfet de la MRC de Bécancour, Mario Lyonnais, est entouré de Jean-Guy Dubois, maire de Bécancour, Carolyne Aubin, responsable des équipes, Diane Carbonneau, présidente du comité organisateur, et Éric Julien, agent de développement pour la Société canadienne du cancer.

Photo: Marc Rochette, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) Même si la bonne humeur printanière était au rendez-vous, la conférence de presse du Relais pour la vie a vite pris une tournure émouvante, mercredi, à l'hôtel de ville de Bécancour. Et pour le maire Jean-Guy Dubois, cette initiative annuelle de la Société canadienne du cancer est une histoire de compassion.

«En latin, le mot veut dire souffrir avec. C'est partager la souffrance de quelqu'un», a indiqué celui qui, pour l'occasion, avait sorti son livre d'or.

Le premier magistrat était visiblement ému d'entendre le témoignage d'un proche aidant, Daniel Thibault, dont l'épouse, Céline Bellemare, avait reçu un diagnostic de cancer en décembre 2011, soit quatre mois seulement après la naissance de leur garçon Laurent.

«Je devais prendre soin de deux personnes, l'une en perte d'autonomie et l'autre, en quête d'autonomie», a raconté l'homme qui a finalement perdu sa conjointe l'été dernier après avoir posé, dit-il, «un geste d'amour à la fois».

Président d'honneur de la huitième édition du Relais pour la vie dans Nicolet-Bécancour, le préfet de la MRC de Bécancour, Mario Lyonnais, a invité les gens à profiter de l'événement du 20 juin pour «prendre le temps». Du samedi soir, 19 h, jusqu'au dimanche matin, 21 juin, 7 h, plusieurs personnes marcheront encore d'une manière symbolique au terrain des loisirs de Saint-Grégoire afin d'amasser des fonds pour lutter contre cette terrible maladie.

«En 2014, il y a eu 343 participants, un total de 35 équipes, 2746 luminaires et 85 messages de l'espoir, pour une somme de 108 815 $ », a rapporté la responsable des équipes, Carolyne Aubin.

Cette année, le comité organisateur, présidé par Diane Carbonneau, espère vendre quelque 3300 luminaires, accueillir pas moins de 38 équipes et recevoir 95 survivants et 85 aidants, avec comme objectif de dépasser 110 000 $. Pour plus de renseignements ou pour inscrire une équipe, les personnes intéressées peuvent contacter Carolyne Aubin au (819) 293-2184 ou Serge Champagne au (819) 233-2187.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer