Abolition de deux postes au CLD de Bécancour

Guy St-Pierre... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Guy St-Pierre

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) Le CLD de la MRC de Bécancour n'est pas épargné par la vague de rationalisation qui frappe les centres locaux de développement avec l'annonce de deux mises à pied. Dans la définition de sa nouvelle offre de service, le CLD se voit contraint d'abolir deux postes, soit commissaire au développement économique et agente au développement rural.

Selon le président Guy St-Pierre, les compressions budgétaires de 220 000 $ font en sorte qu'il devient extrêmement difficile, «sinon impossible», de maintenir en place la structure actuelle du CLD en matière d'effectifs.

«La nouvelle démarche qu'entreprend le CLD est difficile pour tous, et principalement pour le personnel. En raison des coupes budgétaires et de la nouvelle orientation, les effectifs seront réduits et nous le regrettons tous», a-t-il commenté.

Pour 2015, les élus veulent maintenir la structure du CLD. Une révision des mandats, de l'offre de service et du modèle de gouvernance est ensuite envisagée avec le conseil d'administration de l'organisme qui écope ainsi des compressions gouvernementales et d'une baisse de quote-part de la MRC. Une situation qui a obligé le CLD à revoir son modèle d'affaires. Et son temps de réflexion est justifié par la nouvelle réalité financière, mais aussi, «par les changements qui auront lieu dans notre milieu».

Au cours des prochains mois, le CLD procédera à l'intégration de sa nouvelle offre de service dont le mandat sera orienté uniquement pour le démarrage et le développement des entreprises. Le travail d'accompagnement et de financement sera complémentaire aux autres actions qui se font sur le territoire.

«Cette transition entraînera de nombreuses modifications au niveau de la logistique et de la gouvernance quant à l'offre des services. Cette nouvelle orientation s'inspire du diagnostic émis par la firme qui a été dernièrement embauchée afin d'analyser les besoins des entreprises du territoire», a-t-on expliqué.

Pour le directeur général du CLD et de la MRC de Bécancour, Daniel Béliveau, le développement entrepreneurial fera partie des priorités.

«L'équipe en place accompagnera et outillera les entrepreneurs différemment de ce qui se fait présentement. Une période de transition est à prévoir. Cette nouvelle approche est mise en place pour assurer le succès de nos entrepreneurs», conclut celui qui annonce, comme autre changement, un conseil d'administration qui sera composé d'un plus grand nombre d'entrepreneurs.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer