Nicolet, «pas juste une marionnette»

Le maire de Nicolet, Alain Drouin.... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Le maire de Nicolet, Alain Drouin.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Nicolet) Loin de se sentir écarté des récentes sorties communes de ses homologues de Bécancour et Trois-Rivières dans divers dossiers, dont celui du doublement de l'autoroute 55, le maire de Nicolet, Alain Drouin, leur offre sa collaboration. «Ça me fera plaisir si on peut leur être utile. On peut se greffer dans ce mouvement-là. Mais on ne veut pas être juste une marionnette dans l'exercice», a-t-il précisé.

Selon lui, c'est une bonne idée «qu'on travaille ensemble, rive nord, rive sud» dans le développement économique. «Nos intérêts ne sont pas les mêmes au plan industriel. Nous accueillons de petites entreprises alors que pour les grosses entreprises, Trois-Rivières et Bécancour, c'est la place. Et on a besoin du parc de Bécancour», a confié au Nouvelliste le premier magistrat nicolétain.

Même si les efforts sont déployés pour réclamer le doublement de l'autoroute 55, M. Drouin soutient toujours que le prolongement de l'autoroute 30 est nécessaire pour des raisons de sécurité. «Si on faisait les cinq kilomètres, ça réglerait une grosse partie de la problématique du trafic sur le rang du Bas-de-la-Rivière où il passe 23 000 véhicules sur sept jours. Et la structure n'est pas faite pour ça», a-t-il conclu.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer