Deux mises à pied confirmées à la MRC de Nicolet-Yamaska

Marie-Line St-Arnaud, directrice générale de la MRC de... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Marie-Line St-Arnaud, directrice générale de la MRC de Nicolet-Yamaska.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Nicolet) Tel que révélé par Le Nouvelliste, la MRC de Nicolet-Yamaska a confirmé les deux mises à pied découlant de la réorganisation de ses services.

«Le mois de janvier fut consacré à faire un premier et difficile exercice de rationalisation au niveau des ressources humaines qui oeuvrent au sein du CLD. Celui-ci s'est soldé, sur un total de cinq postes à temps plein, par un résiduel de deux postes à temps complet et deux postes à temps partiel», a expliqué la directrice générale, Marie-Line St-Arnaud.

Concrètement, la structure légale et administrative du CLD est toujours existante, et ce, jusqu'à l'adoption de la loi 28 prévue au courant du mois de mars prochain. Un poste de réceptionniste dédié aux deux organismes a néanmoins été créé.

Les services liés au développement rural et culturel sont conservés et rattachés à un seul poste de travail qui sera assumé par Marthe Taillon. Le milieu culturel s'était mobilisé pour réclamer son maintien au sein de l'organisation.

Quant aux services conseils en développement commercial et industriel, ils sont appelés à être maintenus de même que l'aide financière accordée par le biais des programmes de support à l'entrepreneuriat et aux entreprises.

«Cependant, ce volet de services est d'ores et déjà inévitablement modulé en fonction des coupures annoncées», précise Mme St-Arnaud.

Celle-ci souligne que les nouvelles modalités de fonctionnement et de gouvernance pour le service de développement local et économique au sein de la MRC, après l'adoption de la loi 28, restent donc à déterminer.

«Ce travail de réflexion débutera très prochainement avec nos partenaires. Parallèlement, la MRC sera aussi à revoir la teneur de sa participation et de sa représentation particulièrement pour les secteurs du développement touristique, de l'agroalimentaire et de l'économie sociale», ajoute Mme St-Arnaud.

Lors de l'adoption du budget de la MRC de Nicolet-Yamaska le26 novembre dernier, une résolution concernant l'avenir du CLD avait été adoptée en vue «d'intégrer dans la MRC les services actuels du CLD et sa mission de développement local et économique et ce, dès janvier 2015».

Cette décision faisait suite à l'annonce de coupes budgétaires faites par le gouvernement québécois au début du mois de novembre 2014 et aux modalités d'application de la future loi 28.

Du côté de la MRC de Bécancour, le couperet est aussi sur le point de tomber par rapport à son CLD. Le conseil des maires se penche d'ailleurs ces jours-ci sur les décisions à prendre.

DERNIER APPEL POUR LE FONDS CULTUREL

La MRC de Nicolet-Yamaska et la Ville de Nicolet, partenaire du Fonds de soutien aux initiatives culturelles de la MRC, rappellent que la dernière date de tombée de ce Fonds est le 31 mars 2015. Il vise à soutenir les projets des différents acteurs du milieu culturel du territoire au profit de l'ensemble de ses résidents.

«Ce Fonds de 54 000 $ est un incitatif pour favoriser l'émergence de nouveaux projets en culture dans nos municipalités. Depuis son lancement, ce sont 22 projets qui furent soutenus sur l'ensemble du territoire», a fait savoir le préfet de la MRC, Marc Des côteaux.

C'est un comité de sélection qui a la charge de déterminer, sur la base d'une dizaine de critères, la liste de projets qui seront soutenus. Des sommes d'un maximum de 2000 dollars seront ainsi attribuées aux initiatives retenues. Le formulaire d'inscription de même que la liste des règles et conditions sont à la disposition du milieu via Internet au www.mrcny.ca ou www.nicolet.ca.

Pour la MRC de Nicolet-Yamaska, il est possible de joindre Marthe Taillon, agente de développement culturel et rural, au (819) 293-2997, ou m.taillon@cldny.ca.

Pour la Ville de Nicolet, on peut contacter Geneviève Duval, chargée de projet Culture, au (819) 293-4498, poste 248, ou g.duval@nicolet.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer