Des fêtes de coeur et d'action à Bécancour

Pour ses 50 ans, la Ville de Bécancour... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Pour ses 50 ans, la Ville de Bécancour peut compter sur deux concepts visuels. Dans l'ordre habituel, on retrouve Jean-Guy Dubois, maire de Bécancour, Sara Dubé, de l'Aluminerie de Bécancour et de la Fondation Alcoa, Yvan Béliveau, de Desjardins, et Louis Beaudet, président du comité organisateur des Fêtes du 50e.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) «J'ai eu la chance de vivre l'histoire depuis le début. J'ai vu les tout premiers balbutiements. Les activités seront à notre couleur et saveur. Ce sera une année de rassemblement et de fierté.»

Voilà comment le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, a exprimé ses sentiments mercredi matin lors du dévoilement de la programmation des Fêtes du 50e anniversaire de la Ville en 2015. À l'instar des médias convoqués en matinée à l'hôtel de ville, la population réunie en soirée au Mont-Bénilde a aussi pu découvrir les festivités qui l'attendent l'an prochain, et également, la nouvelle image de la municipalité.

Mais à elles seules, les Fêtes disposent d'un slogan et d'un visuel qui lui sont propres avec, comme concept, «De coeur et d'action». Et une chanson thème intitulée Six pour une a même été produite sous l'inspiration de Clairette Biron et Pascal Mayrand.

C'est le 21 février 2015 qu'aura lieu la soirée inaugurale au Club de golf de Gentilly. Les talents locaux seront mis à contribution dans un spectacle à grand déploiement Flash-back 90. Tout au long de l'année, les divers événements prévus au calendrier auront des cachets patrimoniaux, historiques, éducatifs, culturels, communautaires, artistiques et environnementaux. Et aux dires du président du comité organisateurs, Louis Beaudet, il y en aura pour tous les goûts et tous les âges.

L'un des moments forts sera l'inauguration de la Place du 50e, le 24 juin, au Quai de Sainte-Angèle qui subira d'ailleurs une cure de rajeunissement. Tout comme cette cérémonie du coffre qui marquera la date de fondation de la Ville, le 17 octobre. Et le 21 novembre, le gala de clôture permettra de rendre hommage aux bénévoles.

Grâce à la détermination de la directrice du Service à la communauté, Émilie Hogue, le Grand défi Pierre Lavoie apparaît dans le programme alors que les cyclistes seront de passage à Bécancour le 14 juin.

Si Yvan Béliveau, de Desjardins, a parlé de «partenaire or pour des noces d'or», la représentante de l'autre partenaire or, soit l'Aluminerie de Bécancour et la Fondation Alcoa, Sara Dubé, a souligné que «redonner à la collectivité où nous vivons fait partie des priorités».

On est fait pour

Une fois les Fêtes du 50e terminées, la Ville aura tout de même une nouvelle identité visuelle pour le futur. Découlant d'une volonté politique clairement exprimée par le maire Dubois lors de son chantier économique, la nouvelle image de marque se veut porteuse, affirmée et davantage publicitaire afin de mettre en valeur les multiples facettes de la personnalité de Bécancour.

Chacune des quatre icônes évoque tantôt le bénévolat et l'agriculture, tantôt l'environnement, en passant par la présence d'industries et de cours d'eau. Quant à la nouvelle signature «On est fait pour», elle permettra plusieurs déclinaisons du genre: on est fait pour bâtir, on est fait pour les familles, on est fait pour vivre ensemble, on est fait pour grandir, on est fait pour s'entraider, etc.

«Ce virage dans le panorama bécancourois mènera à une vaste période de transition qui s'échelonnera sur plusieurs années afin de bien amortir le processus au sein des opérations régulières de la Ville», a tenu à préciser la directrice des communications, Marie-Michelle Barette.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer