Bilan du CLD de Bécancour: «C'est une vague de positif inimaginable»

Dans l'ordre habituel, on retrouve André Roy, directeur... (Photo: Marc Rochette)

Agrandir

Dans l'ordre habituel, on retrouve André Roy, directeur général du CLD de la MRC de Bécancour, Stéphane Tourigny, vice-président de l'ébénisterie Claude Tourigny, Mario Lyonnais, préfet de la MRC de Bécancour, Mélanie Bilodeau, copropriétaire de Cigogne et Baluchon, et Jean-Guy Paré, président du CLD de la MRC de Bécancour

Photo: Marc Rochette

Partager

Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) Au terme d'une année marquée surtout par l'annonce de la fermeture de Gentilly-2, le préfet de la MRC de Bécancour, Mario Lyonnais, a accueilli favorablement le bilan du CLD pour l'exercice financier 2012 qui parle de 154 emplois maintenus ou créés et de 6,5 millions de dollars en investissements générés.

«Après tant de choses négatives ces temps-ci, c'est une vague de positif inimaginable. Vous devriez faire des meetings de motivation», a-t-il lancé aux entrepreneurs soutenus par le CLD au cours de la dernière année.

Avec une contribution dépassant les 600 000 dollars, le personnel du Centre local de développement est intervenu dans17 dossiers de démarrage, d'expansion et de consolidation d'entreprises dans le cadre, entre autres, des programmes suivants: Fonds local d'investissement (prêts), Fonds local de solidarité MRC de Bécancour, Soutien aux travailleurs autonomes (STA) et Fonds jeunes promoteurs (subventions).

«C'est important que l'on soutienne nos entrepreneurs dans ce contexte difficile», a commenté le président du CLD, Jean-Guy Paré, qui assume aussi la coprésidence du comité de diversification économique pour le fonds de 200 millions de dollars.

Et parce que cette diversification repose justement sur la création de PME, «il est important que le CLD maintienne et déploie les efforts et les actions nécessaires pour soutenir les entreprises, les organismes, le tourisme et les collectivités», souligne-t-on.

Si Serge Berthiaume, du Centre local d'emploi de Nicolet-Bécancour, a évoqué «de nombreux cas de réussite» avec le programme STA, Alain Blais, du Centre financier aux entreprises Desjardins Bécancour-Nicolet-Yamaska, a invité les promoteurs à recourir au programme Créavenir alors qu'une enveloppe de 115 000 dollars est disponible.

Et parmi les bénéficiaires de la première tranche de85 000 dollars qui a été complètement utilisée, on retrouve le Groupe Metalex, qui fait aussi partie des 17 promoteurs de l'année au CLD. Son représentant Martin Filion n'est pas peu fier de voir que la moitié de la clientèle provient déjà de l'extérieur.

Les 17 entreprises évoluent dans différents secteurs tels que l'agroalimentaire, l'industrie touristique et manufacturière ainsi que dans le commercial et le service.

Par exemple, trois femmes, Mélanie Bilodeau, Geneviève Boileau et Sandy Babin dirigent un centre périnatal plutôt unique à Saint-Grégoire, Cigogne et Baluchon. Ou encore, l'ébénisterie Claude Tourigny, de Précieux-Sang, investit 250 000 $ pour l'achat d'équipements et le chiffre d'affaires devrait bondir de 30 % d'ici un an.

Coop Radio CKBN, Dépanneur Deschaillons, Duratek Équipements, Les Entreprises Rolland Joyal & fils, Ferme Stezypop's, Hôtel Hébert, Multi-lignes Expert, Les Emballages Qualipack, Sauvetage A.G., SBR Inspection, Soudure Camille Castonguay, Tabagie chez May, Viandes Morissette et Les viandes Rheintal complètent la liste.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer