Plusieurs projets sociaux soutenus par la CRÉ Mauricie

Partager

Louise Plante
Le Nouvelliste

La Conférence régionale des élus de la Mauricie vient d'engager 692 303 $ via le Fonds québécois d'initiatives sociales afin de soutenir sept projets dont le coût total de réalisation est estimé à 2 199 176$.

Le premier concerne la Ville de La Tuque, plus précisément la Coop de solidarité duLac-Édouard, et vise la création d'un Centre de valorisation écotouristique. Ce dernier aura pour but de diversifier l'économie en misant sur le développement durable. L'engagement de la CRÉ Mauricie est de 50 000 $ sur un an et le coût total: 815 240 $.

Tous les autres projets proviennent de la Ville de Trois-Rivières. Il s'agit de L'art contre l'exclusion sociale, une démarche initiée par le Service d'intégration au travail. On veut regrouper des organismes qui, par l'art, contribuent à la réinsertion sociale de personnes exclues et marginalisées. Par la même occasion, on cherchera à développer un réseau de vente et d'exposition des oeuvres réalisées.

L'engagement de la CRÉ est de 146 000 $ sur trois ans et le coût total: 199 285 $.

Par ailleurs, 60 000 $ seront engagés sur trois ans dans le projet Intervenant communautaire scolaire interculturel du Service d'accueil des nouveaux arrivants dans le but de faciliter le processus d'intégration scolaire, professionnelle et socialedes familles immigrantes susceptibles d'être en situation de pauvreté et d'exclusion. Coût total: 179 951 $.

Pour sa part, le projet Bâtir un chez-soi, du CentreLe Havre, recevra 223 170 $ sur trois ans, pour développer un programme de stabilisation et de transition pour les gens en rupture sociale. Coût total: 590 723 $.

La CRÉ remettra également une somme de 73 114 $, sur deux ans à ÉCOF-CDEC, Démarche des premiers quartiers, pour le projet Alliance pour les premiers quartiers qui, par la mise en place d'un atelier sur les vélos tentera de favoriser l'insertion au travail de personnes en situation de pauvreté. Le coût total: 207 718 $.

Pendant ce temps, COMSEP agira en amont pour favoriser l'insertion scolaire des tout-petits, l'accompagnement des parents dans la réalisation de leur rôle et la mise en place de conditions de réussite scolaire et parentales pour les familles en situation de pauvreté et d'exclusion. Une somme de 82 604 $ a été engagée pour trois ans dans le projet Partir égal pour réussir: agir tôt pour la réussite scolaire des enfants. Ce projet coûtera: 131 534 $.

Enfin, Ebyôn, recevra 57 415 $ sur trois ans pour son projet Formation: du besoin au désir, qui vise également la mise sur pied d'un service d'accompagnement des parents dans le cheminement scolaire de leur enfant. Il permettra d'élaborer des approches, des outils et des formations pour aider les parents à enrichir la capacité de lire de toute la famille. Le projet est estimé à 74 725 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer