• Le Nouvelliste > 
  • UQTR 
  • > Sommet sur l'enseignement supérieur: l'AGÉUQTR ne sera pas représentée 

Sommet sur l'enseignement supérieur: l'AGÉUQTR ne sera pas représentée

Partager

Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'Association générale des étudiants de l'UQTR ne pourra prendre part au Sommet sur l'enseignement  supérieur qui se tiendra à Montréal les 25 et 26 février.

Cette association, qui représente 10 000 étudiants universitaires et deux régions, la Mauricie et le Centre-du-Québec, n'aura pas le droit d'assister au Sommet parce qu'elle ne fait pas partie d'une association nationale. Son nom n'a pas été pigé non plus, mercredi, lors du tirage au sort visant à déterminer les associations participantes.

L'AGÉUQTR estime qu'en agissant de la sorte avec elle, le gouvernement du Parti québécois «lève le nez une fois de plus sur la Mauricie.»

«Depuis le début de son mandat, le PQ n'a jamais daigné consulter la population d'ici», fait valoir la présidente de l'AGÉUQTR, Carol-Ann Rouillard.

«Qu'on pense à la minicentrale en Haute-Mauricie, à la fermeture de la centrale nucléaire de Gentilly (...), c'est à croire que le Parti québécois en a contre la Mauricie. N'oublions pas la saga entourant la non-nomination d'un ou d'une ministre responsable de la Mauricie», ajoute-t-elle.

L'AGÉUQTR signale que ce n'est pas elle qui boycotte le Sommet.  «C'est le Parti québécois qui nous boycotte. La Mauricie est exclue, c'est Montréal qui décidera une fois de plus pour l'ensemble du Québec», déplore-t-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer