Jeux du Canada: Lavoie-Parent remet ça

Anne-Sophie Lavoie-Parent a remporté la médaille d'or au... (Courtoisie)

Agrandir

Anne-Sophie Lavoie-Parent a remporté la médaille d'or au C-1 500 m des Jeux du Canada.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après avoir décroché une médaille de bronze aux mondiaux de canoë-kayak de vitesse en Roumanie il y a quelques jours, Anne-Sophie Lavoie-Parent s'est de nouveau illustrée, lundi, en remportant l'épreuve du C-1 500 m aux Jeux du Canada avec un chrono de 2 :26.91.

Les conditions n'étaient pas idéales pour cette course, si bien que le temps d'effort fut beaucoup plus long pour l'ensemble des canoéistes. Après une longue bataille à trois participantes, c'est finalement la Trifluvienne qui a eu le dernier mot dans les derniers instants.

«C'était une course vraiment difficile, il y avait un bon vent de face. Normalement, j'excelle plutôt bien dans ce genre de situations et malgré la qualité de mes adversaires, j'ai su me démarquer», affirmait Lavoie-Parent au terme de la course.

Lavoie-Parent aura eu besoin de tout son petit change pour monter sur la première marche du podium. L'Ontarienne Juillian Perrone et la Néo-Écossaise Nicole Jessop l'ont chauffée jusqu'à la toute fin en terminant avec une seconde et des poussières de retard sur elle.

Outre la brillante performance de Lavoie-Parent, d'autres membres du CKTR ont réussi à se signaler à leur entrée en scène au Manitoba. Vincent Jourdenais a raflé l'argent au K-2 1000 m en compagnie d'un autre Québécois. Un troisième podium a été obtenu durant cette première journée gracieuseté de Keisha Tomasik, qui a soutiré la troisième position au K-1 500 m. Chez les hommes, Victor Desaulniers est venu bien près d'imiter sa coéquipière, mais il a dû se contenter du quatrième échelon lors de cette même épreuve.

Autre journée, mêmes résultats

Les attentes étaient élevées pour le quatuor québécois qui prenait part à la finale du K-4 1000 m, mardi. L'embarcation composée des Trifluviens Olivier Courchesne, Victor Desaulniers et Albert Lavigne n'a pas déçu en concluant au premier rang, grâce à un temps de 3 :00.471, tout juste devant la Nouvelle-Écosse et l'Ontario

Vincent Jourdenais a quant a lui poursuivi sur sa lancée de lundi en savourant sa deuxième médaille d'argent de la compétition, cette fois au K-1 1000 m. Il s'agit d'une belle entrée en matière pour lui, qui a connu quelques déceptions plus tôt cette saison.

«Ce fut un été assez difficile pour moi lors de certaines courses importantes. Mon entraîneur et moi avions convenu que je sois plus patient lors des 500 premiers mètres et que j'utilise ma force physique pour exploser durant la deuxième portion. Il faut admettre que ç'a plutôt bien fonctionné», lançait-il.

Chez les filles, Caroline Lesage s'est aussi méritée l'argent au K-2 500 m en compagnie de la Montréalaise Corrina Destiny-Higgins.

L'entraîneur du CKTR, Mathieu Pelletier, se disait très satisfait du travail déployé par ses protégés après les 48 premières heures de compétition. Selon lui, ses rameurs ont su livrer la marchandise même si les attentes envers eux étaient bien présentes.

«Ils ont tous offert leur meilleur effort au moment opportun. Il y a beaucoup de parité ici, le calibre est élevé. Ces bons résultats permettront d'entreprendre les prochaines journées avec de la confiance.»

Le clan trifluvien pourrait aller chercher quelques autres médailles au courant de la journée de mercredi, puisque plusieurs athlètes seront en action du côté du Winnipeg.

Carnet de notes

La nageuse des Mégophias Alyson Mercure n'a pas été en mesure de se qualifier pour la finale du 100 m style libre en natation mardi. Elle aura la chance de se reprendre mercredi aux épreuves du 50 m papillon et du 100 m dos.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer