Trampoline: Anouk Berthiaume accède aux mondiaux

Anouk Berthiaume... (Courtoisie)

Agrandir

Anouk Berthiaume

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Anouk Berthiaume en a fait suffisamment aux yeux de Gymnastique Canada pour obtenir sa place au sein de la délégation canadienne qui s'envolera vers Sofia, en Bulgarie, pour participer au Championnat du monde en groupe d'âge en septembre.

Pour ce faire, Berthiaume a dû complexifier sa routine, en compagnie de son entraîneuse France Bouffard, en vue de la Coupe Canada et du championnat canadien, présentés un peu plus tôt cet été. Ses deux performances ont obtenu une note assez satisfaisante auprès des dirigeants et ont atteint un degré de difficulté suffisant afin qu'elle puisse obtenir ses standards pour la compétition la plus convoitée des jeunes athlètes du pays.

«Nous avons fait des modifications sur sa routine quelque temps avant les deux compétitions, car nous ne voulions pas essayer de tout chambarder à la dernière minute. Nous avons ajouté plusieurs vrilles et quelques doubles sauts périlleux. Au final, ça aura été une stratégie payante», notait Bouffard.

La Trifluvienne d'adoption sera donc la seule représentante du Québec dans la catégorie des 15-16 ans. Elle sera accompagnée de deux trampolinistes de l'Ouest canadien et d'une autre de l'Ontario.

Berthiaume prendra part à l'épreuve du trampoline individuel. L'athlète du club Intercité de Trois-Rivières sera parmi les plus jeunes participantes, elle qui vient tout juste de souffler sur sa quinzième bougie. Les attentes seront plutôt modiques dans son cas, puisqu'elle se fera connaître pour la toute première fois sur la scène internationale.

«Si elle peut terminer dans le top 50, nous serions amplement satisfaits. Anouk ne se mettra pas trop de pression pour cette compétition, elle y va davantage pour acquérir de l'expérience que pour les résultats. Nous passerons tout de même beaucoup de temps à focaliser sur l'exécution afin qu'elle soit prête pour ce gros événement», déclare Bouffard.

Berthiaume et son entraîneuse passeront la majorité des prochaines séances d'entraînement à l'extérieur de la région d'ici septembre. Les toiles que l'on retrouve sur les autres sites d'entraînement sont beaucoup plus similaires à celle qui sera utilisée en Bulgarie. De cette façon, Bouffard estime que sa protégée ne sera pas trop dérangée par ce qui pourrait devenir un détail important une fois sur place.

Les soeurs réunies ?

Anouk Berthiaume pourrait bien concourir dans une deuxième épreuve lors de ces Mondiaux. Elle pourrait se retrouver en compagnie de sa soeur Sara-Jade en trampoline synchronisé si cette dernière réussit à se qualifier pour le Championnat du monde. Elle devra toutefois patienter quelque peu avant de savoir si elle formera un tandem avec sa soeur aînée, puisque les représentants de la catégorie 17-21 ans ne seront dévoilés qu'en début septembre.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer